TAG ARCHIVE
Ennemi
Brebis sans berger

Brebis sans berger

Jésus voit ces gens comme des brebis sans berger, car le berger signifie pour elles la sécurité, la nourriture et le repos assuré. Bien sûr, Jésus ne pense pas à leur situation matérielle, mais à leur état spirituel.

Le défaut de la cuirasse

Le défaut de la cuirasse

Le défaut de la cuirasse d’Achab était certainement restreint, mais cependant suffisant pour donner accès à la flèche ennemie. Avez-vous remarqué dans le texte le mot « hasard » ou, selon une autre version, « à l’aventure » ?

Victoire sur la mort

Victoire sur la mort

Le roi David connaissait Dieu comme son berger. De ce fait, il pouvait rendre ce témoignage : «Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi (Psaume 23)».

La ruse de Saul

La ruse de Saul

L’humilité va garder David de bien des erreurs. Apprenons de Dieu cette humilité du cœur. Elle précède toujours la gloire et nous préserve du malheur et de la déchéance spirituelle.

Victoire par renversement

Victoire par renversement

Nous nous relèverons de notre chute. Le Seigneur, lui, n’est point tombé et il nous redressera. Nous ne demeurerons point dans les ténèbres, bien que nous ayons pu y passer quelque temps.

Ce qui nous éloigne de Dieu

Ce qui nous éloigne de Dieu

Ce dont nous avons le plus à nous garder, ce n’est pas tant de l’affaiblissement de notre foi en Dieu, que du changement de nos sentiments chrétiens…

Savoir faire confiance

Savoir faire confiance

Avant de monter sur le trône en vue de la succession de Saül, David a besoin d’apprendre ce qu’est la confiance en Dieu. Bien entendu, il a déjà remporté de grandes et belles victoires en plaçant sa foi en son Dieu (contre Goliath par exemple). Mais d’autres avant lui, après de beaux succès, sont tombés dans le doute, le découragement (Elie) ou le péché (Samson). Son Dieu voulait que sa confiance devienne un état permanent chez lui.

Par ton Esprit !

Par ton Esprit !

De retour de la captivité à Babylone, le gouverneur juif Zorobabel, s’est trouvé devant une tâche écrasante : reconstruire le temple de Jérusalem depuis ses fondations, avec un peuple peu nombreux pour l’aider ; à cela, il fallait ajouter les incessantes attaques perfides et les moqueries des ennemis (Esdras 4/5 et 6).

Veillez aux agissements du diable

Veillez aux agissements du diable

Le diable est présenté par l’apôtre Pierre comme l’adversaire des croyants. Il fait tout pour s’opposer au développement de l’œuvre de Dieu. Il est comparé à un lion rugissant : il désire impressionner et semer la terreur dans les cœurs pour paralyser sa proie. Il rôde : le verbe grec signifie étymologiquement « marcher autour ».

La superstition

La superstition

 » La superstition, au fait, qu’est-ce donc ? C’est une contrefaçon de la foi, une foi sans base ni fondement qui affirme que certains actes sont « porte-bonheur ou malheur ». Personne ne peut bien sûr expliquer pourquoi, mais on en est pourtant persuadé !

Pin It on Pinterest