Catégorie : La Manne d’Aujourd’hui

Traditions et rites

« Voilà un problème auquel les premiers chrétiens non juifs ont été confrontés. Ces « païens », après avoir entendu la prédication de la Croix, ont accepté Jésus-Christ comme Sauveur. Ils croient maintenant en celui qui a été crucifié pour porter leur condamnation et qui est ressuscité pour les rendre justes (Romains 4/25). Ils ont cru et confessé Jésus en se faisant baptiser. Maintenant, ils sont sauvés et ont la vie éternelle. »

Lire article

Dominer l’adversité

« Dès le début de l’histoire de l’humanité, Dieu a voulu que l’homme domine sur toute la création. Dans le jardin d’Eden (jardin des délices), il dira à Adam d’assujettir tout ce qui vit dans la mer, les oiseaux du ciel et les animaux de la terre. Hélas, l’infidélité d’Adam le mènera, et nous avec lui, à être dominé par toutes sortes de puissances ; celle du péché avant tout, celle des ténèbres, celle de la peur, de l’hypocrisie, etc. »

Lire article

Le grand pardon de Dieu

« Le grand pardon de Dieu en Jésus-Christ, quelle grande et belle chose !
J’ai entendu un jour le témoignage d’un missionnaire anglais qui avait été appelé par Dieu à travailler en Mongolie, tout au nord de la Chine :
« Ces Mongols adoraient Yamantaka (le roi de l’enfer) subissant une angoisse occulte avec toutes les conséquences désas­treuses que cela engendrait sur leur vie quotidienne.
Ils ne touchaient jamais à l’eau, ni à la terre, élevaient des chiens sau­vages pour manger les cadavres humains. »

Lire article

Heureux le serviteur que le maître trouve éveillé

« Deux éléments (au moins) dans ce texte.
D’abord il attire notre attention sur le fait du « retour du Seigneur ». Le Nouveau Testament en parle plus de trois cents fois !
Une vérité incontournable ! Toute notre vie doit être conditionnée par cette attente, qui nous rappelle incidemment le caractère provisoire et éphémère de tout ce que nous vivons sur terre. Notre vie est en marche vers son épanouissement… Si au moins, et c’est le second élément du texte, nous demeurons éveillés. »

Lire article

Un enfant dans la perdition éternelle ?

« Est-il possible qu’un enfant aille à la perdition éternelle ? Bonne question, mais il faut une réponse précise. Jésus est clair en disant :
« Ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu’il se perde un seul de ces petits ! »
Jésus affirme que les enfants peuvent être perdus, mais Dieu ne le veut pas. »

Lire article

Pourquoi attendre ?

« L’amour de Dieu en Jésus-Christ est grand. La grâce ouvre le ciel aux pécheurs repentants.
Que personne cependant ne prenne cet exemple pour se tromper par de faux raisonnements, croyant avoir le temps.
Edmond était de ceux-là. Alors qu’il était assis ce soir-là devant sa télévision, son cœur s’arrêta et, sans aucun bruit, comme s’il dormait, il s’en était allé vers les tourments, sans avoir pu faire la paix avec Jésus. »

Lire article

Des oreilles détruites

« Ce matin-là, l’hiver arriva avec force dans la cour de récréation de l’école primaire. Les enfants, couverts de leurs bonnets, couraient, riaient et jouaient. Les instituteurs prenaient leur souffle avant que la cloche sonne et que les cours reprennent. »

Lire article

Un baume

« N’est-ce pas affligeant de ne pouvoir appliquer aucun remède sur une plaie ? Les blessures morales, psychologiques et spirituelles sont de plus en plus profondes de nos jours. Combien sombrent dans le désespoir parce qu’ils ne trouvent pas de remède à leurs maux ? Comme Jérémie, ils se demandent s’il existe un baume pour cicatriser, apaiser leurs douleurs.  Dans la synagogue de Nazareth, il y a bien longtemps de cela, quelqu’un, à qui l’on a remis le rouleau du prophète Esaïe, se mit à lire à voix haute le chapitre 61 « 

Lire article

La prière qui ouvre les yeux

« Par nature, et par culture aussi, nous esti­mons que pour prier, il vaut mieux que nos yeux soient fermés ; ce qui n’est pas faux.
Ainsi nous pouvons nous concentrer sur le Dieu à qui nous parlons et ne pas nous lais­ser distraire  par les circonstances am­biantes.
Néanmoins, je crois que nous pou­vons aussi prier avec nos yeux naturels grands ouverts (au volant de notre voiture par exemple). »

Lire article

Anne servait Dieu nuit et jour

« Anne, fille de Phanuel, dont le nom est dérivé de Péniel, « face à Dieu ».
Vivre avec le Seigneur jour après jour, c’est être connu de lui ! De la tribu d’Aser. Lors des bénédictions prononcées sur les différentes tribus d’Israël, Moïse annonce sur Aser (Deutéronome 33/24-25) :
« Qu’il soit en faveur pour ses frères ».

Lire article

Pierre marcha sur les eaux

« Depuis son enfance, Pierre avait navigué sur ce lac de Génézareth avec son père et son frère, jetant leurs filets de pêche.
Toute la vie de Pierre aurait pu se dérouler ainsi, avec plus ou moins de succès, selon la mer, le vent, les mouvements des bancs de poissons…
Mais un matin, Jésus s’est présenté à lui, l’invitant à le suivre en vue d’une pêche nouvelle.

Lire article

Une petite foi !

« Le verset 23 de notre lecture nous montre ce qui fait la force et la victoire du vrai christianisme.
« Jésus monta sur la montagne pour prier à l’écart ».
Heureusement que Jésus prie pour nous, afin que notre foi – parfois si petite en face des si grands dangers qui menacent notre bonheur, notre paix – ne défaille point.
Jésus aimait beaucoup la prière. »

Lire article
Loading

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
amet, Nullam ut libero Sed dapibus ipsum quis, mattis