TAG ARCHIVE
Adoration
Le Maître de notre foi

Le Maître de notre foi

Notre Seigneur n’impose jamais son autorité ; jamais il ne dit : « Tu dois. » Il nous laisse parfaitement libres…

Adoration

Adoration

Adorer Dieu, c’est lui redonner tout ce qu’il nous a donné de meilleur. Chaque fois que Dieu vous accorde un bienfait, rendez-le lui comme un…

Comment perdre… Jésus !

Comment perdre… Jésus !

Si l’on ne voit habituellement dans ce récit que Jésus conversant dans le temple avec les docteurs de la loi, on oublie généralement un « détail » d’importance : Marie et Joseph ont perdu… Jésus !

Anne resta longtemps en prière

Anne resta longtemps en prière

Quel beau programme ! Ce n’était pas son manque de foi qui motivait cela, ni un endormissement du corps, mais son désir de passer du temps avec son Seigneur. Il faut du temps pour répandre tout son cœur, toute sa peine et sa souffrance.

Pourquoi faire de la peine ?

Six jours avant sa dernière Pâques, Jésus se trouve à Béthanie où un souper lui est offert  par Simon. Au cours du repas, Marie apporte un vase plein de nard pur de grand prix qu’elle verse sur la tête de Jésus : marque d’honneur, d’adoration, de reconnaissance en réponse à la miséricorde et la compassion de Jésus-Christ qui avaient vivifié son âme (Luc 10/38 à 42).

La louange

La louange

Tout croyant est appelé à célébrer son Seigneur. Le Psaume 147 dit ceci :
« Louez l’Éternel, car il est beau de célébrer notre Dieu, car il est doux, il est bienséant de le louer ».

La louange

La louange

Il y a une différence certaine entre louer Dieu et offrir un sacrifice de louange. Dans le premier cas, c’est un remerciement pour les bénédictions. Dans l’autre, l’idée est bien plus forte. C’est une louange par la foi, pour obéir à Dieu, alors même que nous sommes perdus dans notre cheminement, ballottés par les épreuves. Offrir sans cesse un sacrifice de louange est une preuve de maturité du chrétien.

Pin It on Pinterest