L’insensibilité à l’égard de Dieu

Après de nombreuses années de publication quotidienne, “La Manne d’aujourd’hui” s’arrêtera le 31 mars 2020. Cette méditation quotidienne a béni des milliers d’abonnés jour après jour tout au long de ces années.

Le 1er avril 2020, une nouvelle méditation quotidienne vous sera proposée, il s’agit de ”Tout Pour Qu’Il Règne” d’Oswald Chambers. Il n’y a aucun changement pour vous fidèles abonnés, vous continuerez de recevoir la méditation chaque jour.

Ces méditations d’Oswald Chambers ont bénis de nombreux chrétiens depuis longtemps, elles ont une profondeur spirituelle remarquable. ”Tout Pour Qu’Il Règne” s’inscrit parfaitement dans la vision du ministère d’Evandis : “Nourrir l’évangélisation et le discipulat”.

En lisant ces textes empreint d’une vraie piété, vous pourrez nourrir votre vie de disciple de Jésus au quotidien.

« L’Éternel… s’étonne de ce que personne n’intercède. » Esaïe 59:16

Pourquoi y en a-t-il tant parmi nous qui cessent de prier et deviennent insensibles à l’égard de Dieu ? C’est que nous ne prions que pour flatter notre égoïsme. Nous voulons pouvoir dire autour de nous que nous prions. Nous avons lu dans des livres que la prière est bienfaisante, qu’elle apporte la sérénité, qu’elle élève l’âme. Mais l’Éternel, comme dit Esaïe, s’étonne de nos prières.

L’adoration est inséparable de l’intercession. Intercéder pour quelqu’un, c’est le considérer comme Jésus-Christ le considère. Trop souvent, au lieu d’adorer Dieu, nous cherchons à comprendre comment notre prière peut être efficace. A ce moment, nous ne prions pas. Nous devenons raisonneurs et insensibles. Nous lançons à Dieu nos requêtes et nous exigeons qu’Il les exauce. Insensibles à l’égard de Dieu, nous devenons insensibles à l’égard des autres.

Est-ce que, dans notre prière, nous nous efforçons d’entrer en contact direct avec la pensée de Dieu au sujet de ceux pour lesquels nous le prions ? Ou bien sommes-nous raisonneurs et insensibles ? « Mais, direz-vous, qui est-ce qui intercède comme il faudrait le faire ? »

Alors donnez vous-même l’exemple d’un enfant de Dieu qui sait prier son Père, en toute humilité, en véritable adoration, en toute pureté.

Mettez-vous à intercéder comme il le faut : c’est un véritable labeur, un labeur épuisant, mais un labeur où vous ne courez aucun danger, spirituellement parlant. Même en prêchant l’Évangile, vous pouvez tomber dans un piège. Dans l’intercession, jamais.

0 commentaires

Sur le même thème :

Dieu fait toutes choses nouvelles

Dieu fait toutes choses nouvelles

Notre Seigneur ne rafistole jamais nos vertus naturelles, il renouvelle tout en nous, de l’intérieur. « Revêtez l’homme nouveau », c’est-à-dire…

Déserteur ou disciple ?

Déserteur ou disciple ?

Supposons que Dieu, par son Esprit ou une parole de l’Écriture, vous révèle ce qu’il attend de vous et que vous perceviez cet appel…

La conversion continuée

La conversion continuée

Ces paroles du Seigneur s’appliquent à notre conversion initiale, mais nous avons à nous convertir tous les jours de notre vie, à nous tourner sans cesse…

Pin It on Pinterest