TAG ARCHIVE
Apocalypse
Je viens bientôt

Je viens bientôt

Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. Amen ! Viens Seigneur Jésus. L’apôtre Paul dira, en ce qui concerne l’avènement du Seigneur : Le salut est plus près de nous que le jour où nous nous sommes convertis.

Agneau de Dieu, agneau du diable

Agneau de Dieu, agneau du diable

Je voudrais vous parler d’une prophétie qui se trouve dans l’Apocalypse, écrite par l’apôtre Jean qui a été en camp de concentration sur l’île de Patmos à cause de sa foi. Voilà comment il commence ce livre : « Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à Ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’Il a fait connaître, par l’envoi de Son ange, à Son serviteur Jean, lequel a attesté la Parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ, tout ce qu’il a vu. Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche. »

Deux livres

Deux livres

Notre vie ne peut-elle pas être comparée à un livre ouvert que personne ne peut ouvrir ou fermer à sa guise ?
Quand il est ouvert, il faut l’écrire le mieux possible. Quand il se referme, il est hélas trop tard. Appliquons-nous à le laisser le plus vrai et le plus beau possible à ceux qui nous liront en y écrivant, par notre vécu, nos actions et nos paroles, un message d’espoir et d’amour.

L’heure des ténèbres

L’heure des ténèbres

Face à cette « heure des ténèbres » que nous enseigne le Seigneur Jésus qui en a connu la réalité, et qui a su en triompher ? Il dit :
« Veillez et priez en tout temps, ayant la promesse que Dieu sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux ».

Tu es juste

Tu es juste

« Tes jugements sont véritables et justes. (Apocalypse 16/7) ». Les anges leur font écho : « Tu es saint, car tu as exercé ce jugement ! (16/5) ».
En effet, si Dieu fermait les yeux sur un monde qui transgresse ses lois d’amour, il perdrait sa sainteté et sa justice. N’oublions pas que « la justice et l’équité sont la base de son trône (Psaume 89/15) ». Dieu nous avait déjà avertis :
« Je ne tiendrai pas le coupable pour innocent. »

Pin It on Pinterest