La vie après la vie

La vie après la vie

Lecture : Deutéronome 18/10-12

Une chaîne de télévision avait programmé une émission intitulée : « Normal, paranormal ? » consacrée à l’au-delà.

Qu’y a-t-il après la mort ? Peut-on communiquer avec les disparus, et comment ? Peuvent-ils revenir ? Et sous quelle forme ?…

Tous ces mystères n’ont pas été résolus ! On a appris aussi qu’il y avait parfois des supercheries dans certaines séances de spiritisme. Mais les téléspectateurs sont restés sur leur faim. Le plus regrettable, c’est que le seul livre faisant autorité dans ce domaine – la Bible – n’a même pas été mentionné.

Jésus nous enseigne que la conscience, les sentiments, la mémoire, subsistent dans l’au-delà (Luc 16/19-31) ; qu’il y aura une résurrection des morts (1 Corinthiens 15/1-26) ; un jugement solennel pour les ennemis de Dieu (Apocalypse 20/11-15) ; une vie éternelle sur une nouvelle terre où la mort ne sera plus (Apocalypse 21/1-4).

Oui, il y a une vie après la vie actuelle ; c’est maintenant qu’il faut la préparer, car il n’y aura pas de « deuxième chance » ! La réincarnation n’existe pas ; elle a été imaginée par ceux qui ignorent ou veulent ignorer cette affirmation divine :

« Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement (Hébreux 9/27) ».

Gaston BOYER

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
id, dictum quis vulputate, pulvinar porta.