L’évangile

Le Guide de prière : Le coût d'être un disciple

Lecture : Romains 1/16, 17

« L’évangile est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit ».

• Pourquoi les hommes ont-ils fait de l’Évangile un prétexte de guerre, alors que Christ a dit à ses disciples :

« Quand vous entrez dans une maison, dites : Que la paix soit sur cette maison (Luc 10/5) » ?

• Pourquoi  l’Évangile a-t-il engendré un cheminement vers l’orgueil de la vie, alors que Christ a enseigné :

« Ce qui est élevé parmi les hommes est en abomination devant Dieu (Luc 16/15) » ?

• Pourquoi l’Évangile a-t-il été un moyen de gain, puisque Jésus a donné cette consigne à ses disciples :

« Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement (Matthieu 10/8) ».

• Pourquoi cette rivalité dans la construction des lieux de rassemblement des fidèles : toujours plus haut, plus grand, plus beau ? A quoi bon ces « splendides cathédrales », alors que Paul, s’adressant aux Athéniens leur dit :

« Dieu n’habite pas dans des temples faits de main d’homme (Actes 17/24) » !

S’adressant aux Corinthiens, il se fait plus précis :

« Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’esprit de Dieu habite en vous » (1 Corinthiens 3/16).

« L’Évangile est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit ».

– Sa raison d’être : Amener les hommes à la foi en Christ
– Son objectif : Le salut éternel des âmes
– Son moyen : La puissance de Dieu.

Certainement, chacun de nous a sa part dans la propagation de cette « bonne nouvelle » !
Mettons-nous à l’œuvre, ne tardons pas, les temps sont courts.

Jean DUPOUY

0 commentaires

Sur le même thème :

Des ténèbres à la lumière

Des ténèbres à la lumière

En effet, la lumière, c’est l’opposé des ténèbres. Si les ténèbres sont synonymes de mort, de froid, d’angoisse, la lumière est synonyme de vie, de chaleur, de réconfort…

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

Pin It on Pinterest