La grâce

Lecture : Jean 1/1

Il est de coutume de commencer l’année en s’offrant mutuellement nos meilleurs vœux par des formules toutes faites qui ne changent pas grand chose bien qu’elles expriment de l’amitié.

L’apôtre Paul, lui, commence toutes ses lettres par :

« Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre père et du Seigneur Jésus-Christ ».

Il est bon de souligner que Paul termine ses lettres par la même formule. Il ne s’agit pas là d’une phrase de politesse, mais d’une nécessité impérative de disposer de cette grâce et de cette paix pour être heureux.

La Bible nous demande de ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain (2 Corinthiens 6/1). Ou de ne pas s’en priver (Hébreux 12/15). Il y a donc, de notre part, une attitude de cœur à avoir pour que cette grâce demeure notre lot. Nous savons que Dieu fait grâce aux humbles (1 Pierre 5/5). Le but de la grâce est

« que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce » (1 Corinthiens 2/12).

La grâce par excellence, c’est Jésus-Christ (Romains 5/15). Nous sommes les héritiers par la grâce de Dieu (Galates 4/7), et c’est par grâce que nous sommes sauvés (Éphésiens 2/8).

Que nous faut-il faire pour cette nouvelle année qui commence ?

« Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu » (1 Pierre 4/ 10).

Nous ne devons pas faire de la « conserve » avec la grâce de Dieu, mais ce que nous avons reçu, nous devons d’abord le donner à l’Eglise, puis aux autres, être des témoins de la grâce de Dieu. Dans cette année, que la grâce et la paix nous soient multipliées, pour la croissance de chacun et le développement de l’œuvre de Dieu. Amen.

Marc RICHARD

0 commentaires

Sur le même thème :

Pas de jugement pour celui qui croit

Pas de jugement pour celui qui croit

Toi aussi, tu peux recevoir le pardon de tes péchés, éviter le jugement de Dieu et passer de la mort à la vie, pour cela, accepte le Seigneur Jésus comme ton Sauveur.

Jésus, le bon Berger

Jésus, le bon Berger

Le voleur (le diable) ne vient que pour dérober, égorger… Et détruire ! Considérons cette œuvre maléfique : le voleur d’âme fait tout pour arriver à entraîner les hommes derrière lui dans sa damnation éternelle.

L’image du croyant

L’image du croyant

N’oubliez pas ; chaque matin, de contrôler votre image en vous regardant dans le miroir de la Parole de Dieu !

Pin It on Pinterest