Lecture : Daniel 3/7

« Tous les peuples, les nations, les hommes de toutes langues se prosternèrent et adorèrent la statue d’or qu’avait élevé le roi Nébucadnetsar ».

Le roi était puissant, entouré de courtisans flatteurs. Dans ce monde, tous ceux qui sont élevés en gloire ont beaucoup « d’adorateurs ».  Dieu est le Tout-Puissant. S’il s’était montré dans sa gloire, tout le monde l’adorerait. Si de plus, il faisait des menaces à ceux qui se permettraient de ne pas se prosterner devant lui, il est certain que le verset 7 de Daniel serait de nouveau mis entièrement en pratique. Alors, Dieu est venu parmi les hommes sous l’apparence d’un simple homme, dépouillé de toute gloire humaine. C’est seulement par sa Parole de vérité, qu’il a voulu attirer à lui ses disciples. Le résultat, nous le connaissons.

Le message de la Croix n’attire que ceux qui aiment la vérité, ceux qui ne regardent pas à l’apparence, mais qui jugent d’après la justice. Seulement ceux-là, reconnaîtront sa voix (Jean 10/4).

« Je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix » (Jean 18/37).

C’est devant Pilate que Jésus a prononcé ces paroles et Pilate n’en a pas tenu compte. Toi, lecteur, es-tu un disciple de la vérité, un disciple de Christ ?

Gilbert RINGENBACH