Au-delà du jourdain en chantant

Au-delà du jourdain en chantant

« Oh! que tu es heureux, Israël ! Qui est semblable à toi, peuple sauvé par l’Éternel, le bouclier de ton secours et l’épée par laquelle tu es exalté ? Tes ennemis dissimuleront devant toi ; et toi, tu fouleras de tes pieds leurs hauts lieux. » Deutéronome 33:29

Cet ennemi suprême, le diable, est un menteur dès le commencement ; mais il est tellement plausible, que comme Ève, nous sommes menés à le croire. Pourtant dans notre expérience nous le prouverons comme menteur.

Il dit que nous tomberons de la grâce, déshonorerons notre profession, et périrons avec le sort malheureux des apostats ; mais, faisant confiance au Seigneur Jésus, nous nous tiendrons sur notre chemin et montrerons que Jésus ne perd aucun de ceux que son Père lui a donné. Il nous dit que notre pain manquera, et que nous mourrons de faim avec nos enfants ; pourtant le conducteur des corbeaux ne nous a pas oubliés, et il ne le fera jamais, mais nous préparera une table en présence de nos ennemis.

Il chuchote que le Seigneur ne nous livrera pas hors de l’épreuve qui apparaît indistinctement en avant de nous, et il menace que la dernière once cassera le dos du chameau. Quel menteur il est ! Le Seigneur ne nous laissera ou ne nous abandonnera jamais. « Laissez-le s’en sortir tout seul ! » braille le démon : mais le Seigneur le fera taire en venant nous délivrer.

Il prend un grand plaisir à nous dire que la mort se montrera une épreuve au-delà de nos forces. « Comment pourras-tu passer le Jourdin en crue ? » Mais là également il sera trouvé menteur, et nous traverserons la rivière en chantant des psaumes de gloire.

 

« Les Trésors de la Foi » sont une compilation de 366 méditations bibliques de Charles-Haddon Spurgeon. Retrouvez tous ses textes ici.

0 commentaires

Sur le même thème :

Aucun étranger dans le ciel

Aucun étranger dans le ciel

Je mets ma main dans celle de mon Sauveur, pour qu’il me conduise. Je ne sais pas quel chemin choisir, mais le Seigneur me choisira mon héritage.

Il nous portera à la maison

Il nous portera à la maison

Réjouissons-nous de vieillir, puisque le Seigneur est lui-même avec nous jusqu’à la fin dans la plénitude de sa grâce.

Pin It on Pinterest