Ne dormons pas

Ne dormons pas
« Or, un jeune homme nommé Eutychus, qui était assis sur la fenêtre, s’endormit profondément pendant le long discours de Paul; entraîné par le sommeil, il tomba du troisième étage en bas, et il fut relevé mort. » Actes 20:9

Ne prenons pas ce titre à la lettre. La Bible nous parle du sommeil nécessaire et réparateur. Il peut être agité à cause des aléas de l’existence. Quant à nous, croyants, de jour ou de nuit, nous sommes appelés à nous reposer en Christ.
Il y a un sommeil dangereux qui nous éloigne de la vigilance : c’est le sommeil spirituel.

Jonas s’est endormi au fond du bateau et la tempête ne l’inquiétait nullement : insouciance devant les besoins du moment. La Bible dit :

« C’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru (Romains 13:11) »

Les temps particuliers sont un appel à la vigilance, non seulement à cause du retour du Seigneur en gloire, mais aussi devant la détresse de nos contemporains. Que les inconvertis soient plongés dans le sommeil, on peut le comprendre ; le chrétien, lui, doit se tenir éveillé.

Dalila a réussi à endormir Samson sur ses genoux. À force d’être sollicité, Samson est tombé dans le piège et a perdu sa force. Ne nous laissons pas endormir par ce monde et ses tentations, ses sollicitations néfastes. Il y a toujours le revers de la médaille. Ne perdons pas notre force, notre vigueur, pour faire connaître au monde le salut de Dieu.

Les disciples n’ont pas fait beaucoup mieux dans le jardin de Gethsémané, bien que Jésus ait été là. Étaient-ils conscients du moment qu’ils vivaient ? La Parole de Jésus retentit encore :

« Vous n’avez donc pu veiller une heure avec moi (Matthieu 26:40) ».

Le sommeil nous a-t-il atteints dans le domaine de la prière ? Si le Seigneur nous invite à nous retirer dans notre chambre et à fermer la porte, ce n’est pas pour dormir, mais pour entretenir notre communion avec lui.

Eutychus a lui aussi plongé dans un profond sommeil qui n’a pas été réparateur, mais destructeur, et qui l’a fait basculer du mauvais côté. Nous pouvons écouter sans entendre ! Ce que nous entendons est bon pour les autres, mais pas pour nous. La Parole de Dieu peut nous aider à rester éveillés, elle tient notre foi, notre amour en réserve pour le Seigneur, intact comme au premier jour. Gloire à Dieu.

 

0 commentaires

Sur le même thème :

Et moi dans tout ça ?

Et moi dans tout ça ?

Arrêtons de dire : « Et moi dans tout ça ? ». Acceptons que Jésus nous conduise sur le chemin de la repentance, de la réconciliation, du pardon réciproque et de la guérison.

La querelle des outils

La querelle des outils

Prenons bien soin de ne pas nous plaindre les uns des autres en trouvant des défauts à un quelconque outil de Dieu.

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

Pin It on Pinterest