La confession de ce que Dieu est pour nous

Lecture : Romains 10/9-10

C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle ; qu’ai-je à dire à Dieu aujourd’hui ? Si vous êtes dans l’épreuve, vous pouvez confesser le pouvoir du Seigneur, sa puissance pour vous délivrer, son autorité sur toutes choses. Je m’écrie :

« loué soit l’Éternel ! et je suis délivré de mes ennemis ».

Dans la souffrance, nous pouvons chanter je n’ai que Jésus, je n’ai que lui.

« Je lève mes yeux vers les montagnes, d’où me viendra le secours » ?

Le secours me viendra de l’Eternel. Nous confessons que Jésus est Seigneur. Mieux : que Jésus est Le Seigneur. Mieux encore : que Jésus est Notre Seigneur. Alors nul ne peut nous ravir de sa main. Nul ne pourra mettre la main sur nous ni nous faire du mal car Il nous aime et saura nous garder. Nous confessons que Jésus est vivant. Il est ressuscité. Il est présent dans notre vie. Il intercède pour nous et nous prépare une place dans son paradis. Bientôt, Il viendra nous chercher. Nous confessons les merveilles que Jésus a faites pour nous : le salut, le pardon, la délivrance et la guérison, sans oublier tous les exaucements de prières, les grâces reçues par la foi, etc. Nous confessons avec Job que Dieu peut tout, rien ne lui est impossible. Nous le disons parce que nous l’expérimentons concrètement dans notre vie puisque Dieu agit en notre faveur. Nous confessons que Jésus revient bientôt et que nous l’attendons de tout notre cœur car c’est lui notre vie et son royaume est notre patrie. Notre place et notre trésor sont chez lui.

Nous confessons notre appartenance au Seigneur. Nous sommes au Seigneur et non pas à nous-mêmes, et non pas au monde et encore moins au diable puisque nous avons été délivrés de son pouvoir. Nous confessons que Jésus est tout pour nous. Notre Dieu est notre richesse, notre trésor et tout notre bien. Alléluia !

JMF

0 commentaires

Sur le même thème :

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

A chacun son dû !

A chacun son dû !

A chacun son dû ! Que devons-nous rendre à Dieu ? Lui qui, sans arrière–pensée, sans égoïsme, sans intérêt, sans calcul, uniquement par amour et grâce, a débloqué notre situation perdue et sauvé notre âme de l’enfer, faisant don de Jésus, son Fils unique à la croix !

Quatre questions et quatre réponses

Quatre questions et quatre réponses

Quel est l’être humain qui n’a jamais posé de questions ? À tout âge, dans tous les domaines, notre nature curieuse nous pousse à interroger et à attendre des réponses.

Pin It on Pinterest