Heureux le serviteur que le maître trouve éveillé

Heureux le serviteur que le maître trouve éveillé
« Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table, et s’approchera pour les servir. » Luc 12:37

Deux éléments (au moins) dans ce texte.

D’abord il attire notre attention sur le fait du « retour du Seigneur ». Le Nouveau Testament en parle plus de trois cents fois !

Une vérité incontournable ! Toute notre vie doit être conditionnée par cette attente, qui nous rappelle incidemment le caractère provisoire et éphémère de tout ce que nous vivons sur terre. Notre vie est en marche vers son épanouissement… Si au moins, et c’est le second élément du texte, nous demeurons éveillés.

Etre éveillé, c’est être attentif aux pièges de cette existence, aux séductions de l’adversaire, aux illusions d’une confortable négligence.

Etre éveillé, c’est aussi s’engager dans le combat pour l’Évangile, c’est demeurer en relation constante, par le Saint Esprit, avec celui que nous ne voyons pas encore mais que nous aimons plus que tout et qui vit dans nos cœurs (1 Pierre 1/8).

Prière, louange, méditation de la Parole, dans l’amour du Seigneur et au service de nos frères.
Toute la Bible évoque les dangers du sommeil spirituel !

« Veillez et priez en tout temps (Luc 21:36) »

« Heureux l’homme qui m’écoute et qui veille chaque jour à mes portes (Proverbes 8:34)».

« Veillez avec soin sur votre conduite (Ephésiens 5:15) ».

Bon courage, amis, Jésus vient bientôt !

0 commentaires

Sur le même thème :

Christianisme et religiosité

Christianisme et religiosité

« Le christianisme, c’est tout autre chose qu’une religion, c’est une rencontre déterminante avec Dieu, par la foi en Jésus-Christ » écrivait un pasteur.

Bien plus, il est ressuscité !

Bien plus, il est ressuscité !

Pourquoi pleures-tu, Marie de Magdala, de si bon matin dans ce jardin près des tombes ? Christ est mort. Je ne sais où il est. Pourquoi pleurez-vous, disciples de Jésus ?

Ma Pâque !

Ma Pâque !

Celui qui offre souhaite faire un hommage et non en tirer un avantage personnel, à l’exemple de Jésus ! La Pâque spirituelle, c’est cela.

Pin It on Pinterest