Foi, amour, espérance

« Nous rappelant sans cesse l’oeuvre de votre foi, le travail de votre charité, et la fermeté de votre espérance en notre Seigneur Jésus-Christ, devant Dieu notre Père. » 1 Thessaloniciens 1:3

Lecture : 1 Thessaloniciens 1:3

Quand l’apôtre Paul évoque le souvenir des chrétiens de Thessalonique, trois points ont marqué sa mémoire.

• L’œuvre de votre foi.

La foi en Jésus-Christ n’est pas statique et passive. Elle n’est pas non plus une vague croyance superstitieuse. Au contraire, elle opère et implique un dynamisme. Il s’agit d’obtenir ce que nos yeux naturels sont encore empêchés de voir. C’est une ferme garantie reçue sur la base des promesses divines contenues dans sa Parole. C’est l’absolue conviction de l’existence des réalités invisibles qui appartiennent au royaume de Dieu.

A la question de ses disciples : « Que ferons-nous pour travailler aux œuvres de Dieu ? »

Jésus répondit : « Ce qui est l’œuvre de Dieu, c’est que vous croyez en celui qu’il a envoyé » (Jean 6:28-29).

Il ne s’agit pas de tomber dans un activisme fébrile, mais de mettre en lumière notre foi par nos actes (Jacques 2:17-18).

• Le travail de votre amour.

Certainement l’amour est le facteur primordial pour préparer le terrain d’une réconciliation ou encore pour repérer dans notre entourage les affligés afin de leur parler de Jésus. En effet, l’amour travaille en profondeur, tisse des liens fraternels riches et durables. Cette qualité d’amour n’est pas à puiser dans nos faibles ressources, mais il provient d’une source inépuisable : la croix (Romains 5:6-8). Il est déversé dans nos cœurs par l’intermédiaire du Saint-Esprit.

• La fermeté de votre espérance.

« Christ en vous, l’espérance de la gloire ! »
Parfois, par forte tempête, l’ancre dont on n’a pas vérifié la bonne tenue au fond marin peut riper et le navire partir à la dérive. S’il existe des tempêtes dans ma vie présente, je veux venir auprès du Seigneur pour vérifier la fermeté de mon espérance.

« Cette espérance, nous l’avons comme une ancre solide et ferme pour nos âmes » (Hébreux 6:19).

La foi, l’amour, l’espérance sont des valeurs éternelles.

 

0 commentaires

Sur le même thème :

Et moi dans tout ça ?

Et moi dans tout ça ?

Arrêtons de dire : « Et moi dans tout ça ? ». Acceptons que Jésus nous conduise sur le chemin de la repentance, de la réconciliation, du pardon réciproque et de la guérison.

La querelle des outils

La querelle des outils

Prenons bien soin de ne pas nous plaindre les uns des autres en trouvant des défauts à un quelconque outil de Dieu.

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

Pin It on Pinterest