Le Dieu du ciel et de la terre

« L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. » Ésaïe 6:1

Lecture : Ésaïe 6:1

Dieu, où est-il ? Parfois, il semble si lointain, et notre relation avec lui est si faible. De son trône élevé, que fait-il pour les hommes ? Il semble être loin, au-dessus de nos préoccupations ; un observateur à la retraite.

La vision effraie Ésaïe. Il s’écrie :

« Malheur à moi ! Je suis perdu ! (Ésaïe 6:5) ».

Dieu peut nous sembler terrible si nous le connaissons mal ou pas du tout. Bien que la grandeur de Dieu nous inspire quelques appréhensions, il est loin de sa pensée et de sa volonté de vouloir épouvanter l’être humain. Dieu s’est révélé juste à temps pour rassurer Ésaïe. Le roi Ozias était mort. Qui allait gouverner le pays et assurer sa sécurité ? Dieu montre que dans toutes les circonstances il règne et personne ne peut le détrôner. Il demeure le refuge de celui qui cherche un abri, le défenseur des faibles, le rempart contre tout mal. Quand l’appui des hommes fait défaut, celui de Dieu demeure intact. Son trône est celui de la puissance, mais aussi de la grâce.

Le fait que Dieu soit élevé ne fait pas de lui quelqu’un de lointain ou d’indifférent. Il est dit que les pans de sa robe remplissaient le temple. Les faveurs de Dieu descendent jusqu’aux hommes, et sa présence les délivre, transforme leur vie, et donne l’espoir.

Une femme malade a dit :

« Si je puis seulement toucher le pan de son vêtement, je serai guérie ».

Dès qu’elle toucha le Seigneur, le miracle eut lieu.

La puissance, la grâce et la présence du Seigneur sont pour nous aujourd’hui, pour notre guérison et notre salut. Sans crainte, nous pouvons lui faire connaître nos besoins.

0 commentaires

Sur le même thème :

Et moi dans tout ça ?

Et moi dans tout ça ?

Arrêtons de dire : « Et moi dans tout ça ? ». Acceptons que Jésus nous conduise sur le chemin de la repentance, de la réconciliation, du pardon réciproque et de la guérison.

La querelle des outils

La querelle des outils

Prenons bien soin de ne pas nous plaindre les uns des autres en trouvant des défauts à un quelconque outil de Dieu.

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

Pin It on Pinterest