Lecture : Jacques 4/6

Jacques nous met en garde contre diverses formes d’orgueil qui peuvent s’installer dans le cœur du croyant. N’oublions pas que Dieu résiste aux orgueilleux, mais qu’il fait grâce aux humbles.

• Prendre garde à ne pas vivre égoïstement : « dans le but de satisfaire nos passions ». L’humilité doit nous amener non pas à chercher notre propre volonté, mais la volonté de Dieu. Notre Seigneur Jésus, en tant que Fils de l’homme, a su accomplir en toute chose la volonté de son Père « Il se jeta contre terre et pria que s’il était possible, cette heure s’éloignât de lui. Il disait :

« Abba Père, éloigne de moi cette coupe ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux (Marc 14/35-36) ».

• Prendre garde à ne pas avoir un cœur partagé entre Dieu et le monde : « Adultères que vous êtes ! » Dieu nous a rachetés à un grand prix (Jean 3/16), donc il a un droit de regard sur toute notre vie. C’est avec jalousie que Dieu chérit l’Esprit qu’il a fait habiter en nous. Celui qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. Il vaut mieux pour nous être ennemi du monde et ami de Dieu (Romains 8/31).

• Prendre garde à ne pas avoir de paroles déplacées : « Ne parlez point mal les uns des autres ». L’orgueilleux essaiera toujours d’humilier les autres par ses paroles afin de les dominer. Ses paroles font mal, détruisent et blessent. L’humilité doit nous amener à être constamment source d’encouragement. Gardons-nous de toute médisance ou calomnie (Jacques 3).

• Prendre garde à la suffisance :

« À vous qui dites maintenant : Aujourd’hui ou demain nous irons… »

C’est de l’orgueil de croire que nous disposons de notre temps, de nos forces, de notre vie : tout appartient à Dieu ! Que Dieu nous aide à bien utiliser le temps qu’il donne, afin que tout soit fait pour sa gloire !

Sébastien SACLIER