Lecture : Actes 1/8

« Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ».

Ayant reçu Christ, nous devons être des témoins dans nos familles, sur notre lieu de travail, ou encore dans le cadre de nos relations sociales. C’est là que commence notre engagement.

En effet, nous sommes appelés à être des témoins là où nous sommes et ensuite jusqu’aux extrémités de la terre. Dieu a bien prévu l’ordre dans lequel notre témoignage doit s’étendre. Deux erreurs sont possibles :

• Certains ne se sentent pas concernés par le salut de ceux qui sont au loin.

• D’autres voudraient partir jusqu’aux extrémités de la terre pour être des témoins alors qu’ils n’ont pas commencé à témoigner autour d’eux.

Un jour un mécanicien de locomotive s’est présenté devant Spurgeon pour lui dire qu’il voulait partir en mission. Spurgeon, connaissant le métier de cet homme lui dit :
– Ton équipier est-il chrétien ?
– Non monsieur.
– Eh bien, là se trouve ton champ missionnaire !

Commençons à être ouvriers avec Dieu dans notre cercle de connaissances.
Cependant, notre responsabilité ne s’arrête pas là. Dieu nous appelle à nous engager dans l’évangélisation du monde entier :

« Allez par tout le monde et prêchez la bonne nouvelle à toute créature  (Marc 16/15) ».

Ce travail n’incombe pas à des spécialistes ! Tous ont la responsabilité de l’accomplir. Même si tous ne partent pas jusqu’aux extrémités de la terre, tous doivent soutenir spirituellement et matériellement ceux qui ont été appelés à partir.

Le soutien apporté au ministère d’évangélisation des missionnaires fait de nous des témoins jusqu’aux extrémités de la terre.

« Car je n’ai point honte de l’évangile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit  (Romains 1/16) ».

Paul CALZADA