Siméon poussé par l’Esprit

Lecture : Luc 2/25 à 32

Siméon signifie « celui qui écoute favorablement ». Avant d’être poussé par l’Esprit, cet homme est attentif à la voix du Seigneur. Il a le souci de l’obéissance. En grec, le verbe écouter se dit « akouô » et se décline sous deux formes principales :

1. « Hupakouô » qui signifie « écouter dessous, obéir ».

Il s’agit ici d’incliner son oreille et son cœur en signe de soumission pour accepter l’autorité de la Parole de Dieu dans sa vie.

2. « Parakouô », qui signifie « écouter à côté, désobéir ».

Je me place alors à côté de la Parole de Dieu. Je m’en écarte, lui préférant mes idées propres, mes raisonnements égoïstes.

Ce qui favorise l’action du Saint-Esprit chez Siméon, c’est son écoute ajoutée à son obéissance. Aussi, il n’est pas étonnant qu’il soit :

• « Un homme juste et pieux ». Une autre traduction donne : « un homme juste et d’une piété profonde et sincère ». Une piété qui ne doit dépendre ni des circonstances pénibles de la vie, ni de mon humeur du moment.

• « Attendant la consolation d’Israël ». Son attente n’est certainement pas passive, mais bien plutôt active et joyeuse ! Comment attendons-nous la venue du Seigneur ? Qu’il y ait chez moi du zèle et une réelle consécration qui, ensemble, disent « Maranatha, viens Seigneur ! »

• « Poussé par l’Esprit ». Siméon n’était pas dirigé au gré de sa propre fantaisie du moment, mais il dépendait seulement de la direction du Saint-Esprit.

Comme Jésus, Siméon et tant d’autres, laissons encore et toujours le souffle du Saint-Esprit gonfler la voile de notre barque !

Pierre DREVON

0 commentaires

Sur le même thème :

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

À cause de Jésus

À cause de Jésus

« Pour Thomas et pour chacun de nous, le sacrifice sanglant de Jésus est devant Dieu.Seul Jésus plaide la cause de notre âme. Devant le trône, il se tient debout. Mon nom est inscrit sur ses mains (Ésaïe 49/16). Éternellement, il vit dans les cieux, intercédant pour moi. Son amour rédempteur, son sang précieux, plaident pour moi.

Pin It on Pinterest