L’ivraie et le blé (ou comment distinguer le vrai du « presque vrai »)

Le champ, c’est le monde… ». Jésus a semé, dans le monde, des hommes appelés « les fils du royaume », c’est-à-dire les chrétiens authentiques. Mais il annonce déjà, avant l’établissement de l’Eglise sur la terre, que celle-ci devra côtoyer une « imitation d’Eglise » (l’ivraie et les fils du Malin). L’enseignement de Jésus nous conduit à la prudence. Tout ce qui s’appelle « chrétien » ne l’est pas toujours. Dans sa première épître, l’apôtre Jean établit précisément cette distinction entre les enfants de Dieu et les fils du malin…

Lire article