Est-ce anormal de douter ?

Il n’est pas plus condamnable que les autres. Et je me dis : Qu’aurais-tu fait à sa place ? Et je vous demande : Qu’auriez-vous fait à sa place ? Et je vous demande encore : N’avez-vous jamais douté ? Et je confesse humblement que cela m’est arrivé. Est-ce normal ou anormal de douter ? Même si c’est anormal, voyez-vous, ce n’est pas un crime. Et je crois que Dieu ne rejette pas systématiquement celui qui doute. Lorsque le Seigneur est revenu une seconde fois, Il ne s’est pas détourné de son disciple, Il ne l’a pas réprimandé, Il ne l’a pas puni. Il l’a autorisé à toucher ses plaies afin de le convaincre. Il l’a aidé à croire et Thomas a abandonné son doute.

Lire article