Cruelle méprise

« Car il y a de l’espoir pour un arbre, s’il est coupé, il repoussera encore, et ses rejetons ne cesseront pas ». Je levai les yeux : enfin ! un tronc lisse, droit et dépouillé de feuilles. »

Lire article