Des ténèbres à la lumière

“Ne vous est-il jamais arrivé de vous trouver seul dans une forêt par une nuit sans lune ? Rares sont ceux qui se sentent à l’aise dans une telle situation. Il y a une crainte qui s’installe, une appréhension, une sorte d’oppression, une peur réelle, une angoisse qui va grandissant. Il n’y a plus de paysage, plus d’horizon, uniquement l’obscurité. On ne sait s’il faut avancer, reculer, aller à droite ou à gauche.”

Lire article