Larmes, puis joyeuse moisson

Larmes, puis joyeuse moisson

« Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chant de triomphe. » Psaume 126:5

Les saisons humides sont favorables aux semailles, un sol trop sec leur étant nuisible. La semence répandue dans les larmes d’une grande angoisse lèvera d’autant plus vite, et le sel des larmes de la prière lui donnera une saveur qui la préservera de la corruption. La vérité prononcée avec un profond sérieux a double force. Au lieu donc d’arrêter nos semailles à cause de nos peines, redoublons nos efforts car c’est la saison propice.

Notre semence céleste ne peut pas être jetée en riant. Une tristesse et une angoisse profondes pour les âmes sont un accompagnement de l’enseignement sacré plus profitable que tout ce qui sera dit avec légèreté. Nous avons entendu parler d’hommes partant pour la guerre le cœur gai, et qui ont été battus; il en est en général de même de ceux qui sèment de cette manière.

Ne t’inquiète donc pas, si c’est en pleurant que tu portes ta semence, mais continue à la répandre, car tu as la promesse de revenir avec un cri de joie. Bientôt tu moissonneras. Toi- même, tu verras le résultat de ton travail. La mesure que tu recueilleras sera si abondante que ta joie en débordera aussi et te dédommagera de la maigre récolte, produit d’un travail qui ne t’aurait rien conté. Si dans tes yeux perlent les larmes argentées, pense à la moisson dorée.

Supporte bravement les épreuves et les désappointements; le jour où tu verras tes gerbes sera pour toi une ample récompense.

« Les Trésors de la Foi » sont une compilation de 366 méditations bibliques de Charles-Haddon Spurgeon. Retrouvez tous ses textes ici.

0 commentaires

Sur le même thème :

Aucun étranger dans le ciel

Aucun étranger dans le ciel

Je mets ma main dans celle de mon Sauveur, pour qu’il me conduise. Je ne sais pas quel chemin choisir, mais le Seigneur me choisira mon héritage.

Il nous portera à la maison

Il nous portera à la maison

Réjouissons-nous de vieillir, puisque le Seigneur est lui-même avec nous jusqu’à la fin dans la plénitude de sa grâce.

Pin It on Pinterest