Que ton règne vienne !

Que ton règne vienne !

Je voudrais vous parler de cette belle prière de Jésus que l’on appelle couramment, la prière dominicale, le Notre Père et que nous retrouvons dans Matthieu 6, versets 9-13. Je ne m’attarderai pas sur toute la prière, mais c’est surtout cette phrase :

« Que ton règne vienne. » (verset 10)

Il serait bon que chacun de nous puisse se poser cette question : « Que ferais-je de Jésus, celui qu’on appelle le Christ ? » Cette question d’ailleurs, il y a presque vingt siècles, le gouverneur romain, Pilate, la posait à la foule amassée devant son tribunal. Aujourd’hui, chacun ferait bien de se poser la même question : « Que ferais-je donc de Jésus ? » Beaucoup de nos contemporains n’apportent à cette question que mépris et indifférence à celui qui est pourtant venu pour les sauver, les délivrer et les aider. Au lieu d’accepter Jésus-Christ, ainsi que le règne de Dieu dans leur vie, ils refusent Jésus et refusent qu’Il soit le Roi.

Cher(e) ami(e), j’espère que ce n’est pas ton cas aujourd’hui. J’espère que tu vas accepter que Jésus règne dans ta vie, qu’Il soit et qu’Il devienne ton Roi et que tu puisses dire cette belle prière :

« Mon Dieu, Seigneur Jésus, que ton règne vienne ! »

Y a-t-il dans notre monde, dans nos vies, d’autres règnes que celui de Dieu ? Le règne de ce monde, comment pouvons-nous le définir si ce n’est le règne de la mort ? On le voit partout : que ce soit dans la presse et ailleurs, c’est le règne de la souffrance, de la corruption, de la maladie, de l’injustice, de la haine, du péché. Nous voyons des guerres, des hommes qui s’entre-tuent, voilà cher(e) ami(e), les règnes que nous voyons dans notre monde actuel et peut-être les uns et les autres en ont fait des expériences tragiques.

Pourquoi une telle expansion du règne du mal aujourd’hui ? Tout simplement parce que les uns et les autres refusent et repoussent le règne de Dieu. Dans l’Évangile de Luc 19, verset 14, les gens disaient clairement, parlant de Jésus :

« Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous ! »

et dans 1 Samuel 8, versets 7,8 Dieu dira :

« C’est moi qu’ils rejettent afin que je ne règne plus sur eux ».

Chers amis, pourriez-vous vraiment dire aujourd’hui : « Seigneur nous désirons ton règne parce que c’est le meilleur ? » Et c’est de ce règne que je désire vous parler, le règne de Dieu.

C’est un règne contraire au règne dont je viens de vous parler plus haut. Il est exclusif et éternel. Il vous donne la joie et la paix. Lorsque Dieu entre dans vos vies, vous pouvez dire qu’Il vous aide. Un jour, vous entrerez dans son règne où il n’y aura plus de souffrances, plus de maladies, plus de haine, plus de guerres, plus de fléaux sociaux, plus de meurtres. Il n’y aura plus de cimetières, tout simplement parce que dans le règne de Dieu il n’y aura plus la mort. Plus de séparation, plus de péchés, plus de jalousies, plus rien de tout ce qui fait votre misère ici-bas. Le malheur et la honte de tous les hommes n’auront point de cité dans ce règne. Le règne de Dieu c’est le règne de paix, de justice, de joie, de bonheur dans toute sa perfection. Chers amis, c’est la vie dans sa plénitude remplie d’amour, car là où Dieu règne il y a la paix.

Avez-vous la paix de Dieu ? Puissiez-vous dire :

« Mon Dieu, que ton règne vienne ! »

Vous pouvez goûter à la paix, à l’amour, car Dieu est amour. Réclamez le règne de Dieu. Qu’il vienne promptement et que finissent alors ces problèmes, ces misères, que vous vivez aujourd’hui. Tout le monde a des « petites misères », mais lorsque Dieu entre dans notre vie, Il nous délivre et nous fait du bien. J’en ai fait l’expérience moi-même : Dieu est entré dans ma vie et m’a aidé. Il m’a secouru et Il peut aussi vous secourir.

Prononcer ces mots :

« Seigneur, que ton règne vienne »,

ce n’est pas seulement se tourner vers un avenir plus ou moins proche, c’est déjà aujourd’hui, chers amis, dans votre propre vie, laisser le Christ régner. Une question pourtant : « Le Christ est-Il votre Roi ? Sinon, qui est votre roi ? Qui a détrôné le Christ dans votre vie ? » Ce célèbre physicien français disait : « C’est le moi haïssable ! » Diriges-tu ta vie comme tu le veux ? Quelqu’un te réclame : ce Jésus-Christ te pose la question : « Qui a destitué sa personne dans ta vie ? » Christ qui était devenu le Roi de ta vie est peut-être dehors ?

Dans ton cœur, c’est d’autres choses qui ont pris sa place et tu fais une mauvaise expérience, il n’y a plus de paix, de joie dans ton cœur, dans ta vie, c’est la misère, mais Jésus est venu pour apporter ce règne de paix et pour t’aider. Il vient vers toi avec toute sa plénitude et son amour. Il est déjà là, à partir d’aujourd’hui et pour toujours, si seulement tu acceptes son royaume. Accepte le sacrifice de Jésus en disant : « Oui, je sais que tu es mort à la croix à cause de mes péchés. Je viens vers toi tel que je suis, pécheur. Pardonne mes manquements, mes péchés. Fais-moi du bien, Seigneur. Inscris mon nom dans le livre de vie. » C’est sa promesse et Il le fera. Tu verras ta vie se transformer, changer. Ce ne sont pas des mots que nous disons par cœur. Nous l’avons vécu : nous sommes nombreux et toi aussi tu peux le faire.

Cher ami, accepte le Christ. Qu’Il vienne au dedans de toi et un jour il va t’introduire dans le royaume éternel lors de son avènement.

« Que ton règne vienne, Seigneur ! »

Amen.

Merci de partager ce message avec vos amis chrétiens !
Retrouver les messages Evandis chaque semaine sur notre site : le message de la semaine

Evandis Gospel TV

Découvrir

Mon coach spirituel : Changer pour toujours !

Mais aussi :


Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

ABONNEZ-VOUS

Sélectionner une ou plusieurs listes :