Sélectionner une page

Les prédictions de noël 2/2

Joseph avait été prévenu par un ange du Seigneur : “Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis-en Egypte, et restes-y jusqu’à ce que je te parle ; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr. Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Egypte. Il y resta jusqu’à la mort d’Hérode. Après la mort d’Hérode, ils revinrent dans le pays d’Israël.” La prophétie s’était accomplie à la lettre !

Le massacre d’innocents, victimes de la colère du roi Hérode, avait aussi été annoncé par un prophète de Dieu. Nous lisons dans la Bible, dans le livre du prophète Jérémie 31/15 : “Ainsi parle l’Eternel : On entend des cris à Rama, des lamentations, des larmes amères ; Rachel pleure ses enfants ; elle refuse d’être consolée sur ses enfants, car ils ne sont plus.”

Que s’est-il passé quand les Mages venus d’Orient prirent contact avec les grands de Jérusalem ? L’Evangile nous rapporte : “Alors Hérode fit appeler en secret les mages, et s’enquit soigneusement auprès d’eux depuis combien de temps l’étoile brillait. Puis il les envoya à Bethléhem, en disant : Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant ; quand vous l’aurez trouvé, faites-le moi savoir, afin que j’aille aussi moi-même l’adorer.”

Or, son but n’était pas d’aller adorer Jésus, mais de Le tuer. Quand les mages furent allés à Bethléhem et qu’ils eurent adoré Jésus, ils furent avertis par Dieu de ne pas retourner vers Hérode, et ils regagnèrent leur pays par un autre chemin. “Alors Hérode, voyant qu’il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire, selon la date dont il s’était soigneusement enquis auprès des mages. Alors s’accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie le prophète.”

Nous avons parlé, dès aujourd’hui, des prédictions de Noël. Mais il y en a une multitude d’autres, qui se sont toutes réalisées à la lettre. Par exemple, les oeuvres du Christ, plus tard, au milieu de la nation d’Israël : ses guérisons, ses miracles, l’endurcissement du Peuple devant son message, son enseignement en paraboles, l’hypocrisie des chefs religieux, l’entrée à Jérusalem sur le dos d’un âne, le Temple de Dieu que l’on avait transformé en une véritable caverne de voleurs, les 30 pièces d’argent offertes par les chefs religieux pour que Judas livre son Maître, la trahison de Judas, l’arrestation de Jésus, les insultes, les crachats, et les coups sur son visage, ses mains et ses pieds percés, ses vêtements tirés au sort au moment de la crucifixion, les moqueries pendant son agonie, sa mise au tombeau, et sa résurrection. Tout cela avait fait l’objet d’une foule de prophéties bibliques, proclamées des siècles auparavant et toutes se sont accomplies.

Ce fait devrait nous interpeller et nous faire réfléchir. La personne de Jésus et son Oeuvre sont inséparables de la Bible. Cette Bible, véritable Parole de Dieu aux hommes, mérite toute notre attention et notre foi. Elle devrait être le guide de notre vie. La base, le fondement sur lequel nous devrions construire toute notre existence.

Les promesses de Dieu dans l’Evangile concernant la guérison de nos maladies, la consolation dans nos épreuves, le pardon de nos péchés, et la transformation de toute notre vie, sont vraies, elles aussi. Puissent-elles trouver de la foi dans votre cœur ! “Dieu n’est pas un homme pour mentir.” (Nombres 23/19) Ce qu’Il dit est vrai. Quand nous le croyons vraiment, sans douter, Dieu l’accomplit en nous et pour nous.

En cette période où nous nous apprêtons à fêter Noël, ne voulons-nous pas nous tourner vers Jésus ?

Non pas le petit Jésus de la crèche, mais le grand Jésus des Evangiles, notre Sauveur, que Dieu a envoyé afin que nous ne périssions pas, mais que nous ayons la vie éternelle. Dites-Lui, comme les paroles de ce vieux cantique de Noël :

En notre âme, viens renaître
O Christ, elle a soif de Toi
Elle veut T’avoir pour Maître
Humble enfant, glorieux Roi.

P.B

 

 

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
sem, porta. Sed ut diam libero. elementum mi, ipsum