La simplicité de noël 2/2

La réaction des bergers devant le message de Dieu fut simple : ils ne se sont pas embarrassés de doutes, de raisonnements inutiles et stériles; ils n’ont pas choisi la voie du doute ou de l’incrédulité. Non ! Ils n’ont pas hésité, mais leur décision fut immédiate.

La foi dans le message qu’ils venaient d’entendre avait engendré en eux le désir ardent de découvrir le Messie promis depuis longtemps par les prophètes. Mais ne nous y trompons pas, toute cette simplicité qui enveloppe le premier Noël n’empêche pas son triomphe au milieu de l’humanité. Jésus, qui a été rejeté dès sa naissance – car n’oublions pas que Marie et Joseph ne trouvèrent pas de place dans l’hôtellerie – fut, plus tard, reçu par une foule innombrable, venue écouter sa parole puissante, et trouver auprès de Lui la délivrance de tous leurs maux.

Ce simple nourrisson, sans défense, humble parmi les humbles, sera un peu plus tard adoré par des Mages d’Orient ! Le modeste foyer ouvrier de Joseph et Marie recevra de ces mages de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Jésus qui, dès sa naissance, fut haï par le roi Hérode, ne sera pas moins accueilli quelques années après par des multitudes de petites gens, des pauvres, des parias, des hommes et des femmes de mauvaise vie parfois, qui s’approchaient de Lui pour être guéris, miraculés, délivrés, consolés, sauvés de leur vie misérable, et pardonnés de leurs nombreux péchés. Ils avaient compris et cru que, derrière la simplicité de Noël, se trouvait la source de la grâce et de l’amour de Dieu pour tous les êtres humains. L’Evangile dit en effet : “Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui, ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle.” Ne voudriez-vous pas être ce “quiconque”-là, en cette période de Noël ?

Des trésors se cachent derrière la simplicité de Noël. Ce Jésus qui apparut sur notre terre, il y a deux mille ans, n’était pas n’importe qui. Beaucoup ont voulu se L’approprier et, passez-moi l’expression, Lui coller l’étiquette de leur idéologie ou de leur croyance. C’est ainsi que l’on a dit de Jésus qu’Il était le premier socialiste, le premier communiste, le premier catholique, ou encore, qu’Il était un manipulateur de foules, un guérisseur, un charlatan ou je ne sais quoi encore. Mais Il n’était rien de tout cela. La Bible nous dit clairement que Jésus est le Fils éternel de Dieu, qu’Il venait du ciel, qu’Il est l’égal de Dieu le Père, sans commencement de jours ni fin de vie, et qu’Il s’est incarné pour venir expier, sur la croix, les péchés de l’humanité tout entière.

La Bible affirme : “Dieu était dans le Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant pas aux hommes leurs offenses.” Quel trésor de grâce, mes amis ! Si pour vous, Noël se résume à la reconstitution en miniature d’une crèche au coin de la cheminée, un bon repas bien arrosé en famille, un office pour vous donner quand même bonne conscience et ne pas paraître tout à fait païen, et donner quelques cadeaux, je crains que vous ne passiez à côté de la question.

Noël, c’est Jésus venu pour vous sauver, vous donner une vie qui vaut la peine d’être vécue, et vous ouvrir le ciel. Il est temps que vous fassiez une rencontre avec Lui au plus profond de votre coeur ! L’Evangile avait dit de Lui : “Il sera grand.” Et, en effet, Il est au-dessus de tous, et au-dessus de toutes situations. Il est souverainement élevé, au-dessus de tous les anges, Il a tout pouvoir dans les cieux et sur la terre, et par conséquent, aussi dans votre vie. Il est le bon Berger, le grand Berger, capable de conduire votre existence dans la bonne voie. Il peut vous sauver parfaitement de toutes vos détresses.

Connaissez-vous la grâce de Jésus, qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’Il était, afin que par sa pauvreté vous soyez enrichis ? Je ne parle pas ici de votre compte en banque. Mais Jésus a quitté toute sa gloire céleste, il y a vingt siècles. Il s’est humilié pour devenir un simple homme, et mourir à votre place sur la croix. Vous êtes pauvres en joie, en bonheur vrai, en paix, en santé ? Demandez au Christ d’entrer dans votre existence et de vous secourir. Est-ce si difficile ? Bien sûr que non, et vous le sentez bien. Faites-le donc en cet instant, et vous découvrirez que, derrière la simplicité du premier Noël, se trouve tout l’amour de Dieu pour vous et votre famille.

 

P.B

 

 

 

Evandis Gospel TV

Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

DERNIERS ARTICLES

Découvrir

ABONNEZ-VOUS

commodo Lorem eleifend pulvinar venenatis dapibus ut fringilla adipiscing leo.