LES PRÉDICTIONS DE NOËL 1/2

LES PRÉDICTIONS DE NOËL

Nous approchons de Noël à grands pas. Dans quelques toutes petites semaines, nous y serons. A ce moment-là, peut-être, certains se souviendront du “petit Jésus”, comme ils disent. Une crèche essaiera même de trouver une place entre une belle cheminée et un imposant sapin.

Savez-vous que le Christ est le thème central de la Bible ? La Bible, livre de Dieu, livre de notre Salut, nous révèle le Dieu qui sauve, et il nous conduit à Lui. Rien d’étonnant à ce que le Messie Sauveur occupe la première place dans toutes les parties de l’Ecriture Sainte. Jésus Lui-même dit à certains hommes religieux : “Vous sondez les Ecritures parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle, ce sont elles qui rendent témoignage de moi.” (Jean 5/39)

Un théologien a écrit : “Le centre de la Bible est Jésus-Christ. Nous croyons en la Bible à cause de Lui. Partant de la foi en Christ, nous arrivons à une pleine foi en sa Parole. En Christ, centre de la révélation de Dieu, nous avons aussi le centre d’une conception de la Bible qui est selon Dieu. Ceci seulement en accord avec la foi. Car Christ Lui-même est la Parole, la Parole personnelle et vivante, le témoin fidèle et véritable, la bouche qui prononce la vérité ; plus que cela : Qui est la vérité même. Et c’est son Esprit, l’Esprit de Christ, qui a inspiré les prophètes.”

Mais revenons à Noël ! Un prophète de Dieu, nommé Esaïe, avait prédit, des siècles auparavant, la naissance de Jésus : “Un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.” (Esaïe 9/5)

Les quatre évangélistes, auteurs des Evangiles qui portent leur nom, n’ont manqué aucune occasion de montrer à quel point tous les épisodes de la vie du Christ ont été l’accomplissement littéral de prédictions faites des siècles auparavant. La naissance miraculeuse de Jésus, par exemple ! Le prophète Esaïe, dont nous parlions il y a quelques instants, a prédit la naissance du Christ des centaines d’années avant que les choses arrivent : “Le Seigneur lui-même vous donnera un signe, voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et lui donnera le Nom d’Emmanuel.” (Esaïe 7/14) Les événements ne se sont-ils pas accomplis de cette manière ? Etonnant, n’est-ce pas ?

Le lieu de naissance du Messie avait été prédit par le prophète Michée : “Et toi, Bethléhem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël, et dont l’origine remonte aux temps anciens, aux jours de l’Eternité.” (Michée 5/1) Or, c’est bien à Bethléhem que Jésus est né, et non à Jérusalem, comme les Mages l’avaient supposé un instant.
Et puis, les événements qui ont gravité autour de cette naissance miraculeuse, avaient aussi été prophétisés bien longtemps avant

Tenez, par exemple, la descente obligée en Egypte, à cause de la méchanceté du roi Hérode qui voulait faire mourir l’enfant Jésus ! Que dit Dieu, dans la Bible, des siècles avant le premier Noël ? “J’appellerai mon Fils hors d’Egypte.” (Osée 11/2)

P. B

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
justo Sed leo. facilisis dolor. pulvinar