Sélectionner une page

Dieu est Saint

Dieu est Saint

Nous avons tous une idée plus ou moins bien définie, de ce qu’est la sainteté. DIEU EST SAINT, absolument SAINT. Cette vérité est la vérité fondamentale de la Bible, de la religion juive et de la religion chrétienne. Dieu dit lui-même dans la Bible :

« Ainsi parle le Très-Haut, dont la demeure est éternelle et dont le Nom est Saint : j’habite dans les lieux élevés et dans la sainteté. » 

Le prophète de Dieu, Ésaïe, parle dans l’Ancien Testament, la première partie de la Bible, des séraphins qui se tiennent devant le Trône de Dieu et qui crient l’un à l’autre :

« Saint, Saint est l’Éternel des armées ! Toute la terre est remplie de sa gloire ! » 

Savez-vous que Dieu est appelé le SAINT D’ISRAËL environ 30 fois dans ce livre du prophète Ésaïe, et qu’il est appelé ainsi également dans d’autres livres bibliques comme Jérémie, Ézéchiel, et ailleurs encore.

Dans le Nouveau Testament, Jésus, Dieu le Fils, est également appelé le SAINT. Quant à la troisième personne de la Trinité, elle est constamment appelée le SAINT-ESPRIT.

La Sainteté est l’essence même de la nature morale de Dieu.

Que veut dire le mot « SAINT » ? Il signifie : libre de toute souillure, pur. « DIEU EST SAINT » veut dire « Dieu est absolument pur ». C’est exactement ce qu’a déclaré l’un des apôtres du Christ, Jean, dans l’une de ses épîtres :

« La nouvelle que nous avons apprise de lui et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière et qu’il n’y a point en lui de ténèbres. »

Comment la Sainteté de Dieu se manifeste-t-elle ? Vous ne serez pas étonnés si je vous dis qu’un DIEU SAINT ne peut aimer le mal et que, par conséquent, la Sainteté de Dieu va se manifester par la haine du péché et de toute souillure morale. Un homme de la Bible disait à Dieu :

« Tes yeux sont trop purs pour voir le mal, et tu ne peux regarder l’iniquité. »

Du temps de Noé, alors que la société était corrompue au plus haut point, et que la terre était pleine de violence, Dieu vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. Dieu se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur. C’est ainsi qu’il envoya le déluge comme un jugement effroyable sur l’humanité tout entière. Nous trouvons cette parole dans la loi de Moïse :

« Quiconque commet une iniquité est en abomination à l’Éternel ton Dieu. » 

Le sage Salomon a écrit pour sa part :

« La voie du méchant est en horreur à l’Éternel… Les pensées mauvaises sont en horreur à l’Éternel. » 

Voilà de quoi réfléchir !

Tant de choses en nous : dans nos actes, nos sentiments, dans nos pensées, nos désirs les plus secrets, sont mauvais et déplaisent à Dieu ! Une pensée plus solennelle et impressionnante encore, est que la Sainteté de Dieu se manifeste par la séparation d’avec celui qui fait le mal. La Bible dit en effet :

« Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu. Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter. »

Ne prenons pas les choses à la légère ! N’envoyons pas loin de nous, d’un revers de manche, ces vérités qui sont immuables ! Ne nous voilons pas la face, parce que le message de Dieu suscite quelque effroi en pensant à toutes nos fautes !

Comment Dieu pourrait-il bénir notre vie, exaucer nos prières, solutionner nos problèmes, tant qu’une rupture subsiste entre lui et nous, tant que nous n’avons pas réglé avec lui le problème de nos fautes et de nos péchés ? Cela est absolument impossible. Et ici intervient la nécessité de l’expiation. Une expiation, avant que nous puissions nous approcher de Dieu. C’est ce qui apparaît dans les textes bibliques que je vous cite maintenant :

« Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ. » Et encore : « Jésus dit : je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » 

Le Christ a dit :

« Voici, je viens, ô, Dieu, pour faire ta volonté. » 

Et c’est en vertu de cette volonté que nous pouvons être sanctifiés par l’offrande du corps de Jésus-Christ sur la Croix, une fois pour toutes. Toute possibilité de nous approcher de Dieu n’existe que sur la base du sang du Christ.

L’expiation trouve sa plus profonde raison d’être et son urgence dans la Sainteté de Dieu.

La raison première et fondamentale, comme le dit la Bible, du fait que réside dans la Sainteté de Dieu.

« Sans effusion de sang, il n’y a pas de pardon des péchés »,

Si DIEU EST SAINT, notre péché doit être couvert avant qu’il puisse y avoir une relation entre nous et Dieu. Ne voulez-vous pas comprendre que la pure lumière de la Sainteté de Dieu révèle la noirceur de votre péché ? Si un homme pense du bien de lui-même, c’est certainement qu’il n’a jamais rencontré Dieu au plus profond de son être. Rien ne démolit plus nos illusions et notre prétention qu’un aperçu réel de Dieu. La Bonne Nouvelle, l’Évangile de Jésus-Christ, nous fait comprendre que nous ne sommes pas sans espérance, quand bien même notre vie serait gâchée par toutes sortes de péchés odieux. Écoutez ces paroles sorties de la bouche du Christ :

« Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la Vie éternelle. »

L’apôtre Pierre a écrit dans la Bible :

« Christ a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour les injustes, afin de nous amener à Dieu. » 

Ainsi la Sainteté de Dieu s’est aussi manifestée par l’infini sacrifice qu’il a fait lui-même pour sauver les êtres humains du péché et les rendre saints. La mort de Jésus sur la Croix n’est pas seulement une manifestation de l’Amour de Dieu, mais encore de Sa Sainteté. Il n’y a pas de pardon sans expiation. Le péché doit être couvert devant le Saint regard de Dieu, et rien ne peut le couvrir sinon le sang de Jésus-Christ, versé à la Croix pour chacun de nous. La Bible dit :

« Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. »

Oh ! Quelle chose merveilleuse que l’Amour de Dieu ! Il ne serait pas merveilleux qu’un Dieu souillé aimât des êtres souillés ! Mais qu’un Dieu dont le Nom est Saint, le Dieu infiniment Saint, puisse aimer des êtres aussi complètement pécheurs que nous, ceci est la merveille de toutes les éternités. Il y a bien des mystères dans la Bible, mais aucun n’est aussi profond que celui-là.

Quelle grâce incomparable ! Nous avons fait la paix avec Dieu ! Chrétiens, rappelons-nous de cet instant inoubliable lorsque nous avons reconnu nos fautes, en les avouant simplement à Dieu, en les délaissant, et en croyant de toutes vos forces que Jésus est mort à notre place sur la Croix.

Nous avons, par la foi en lui, la Vie éternelle et nous sommes maintenant acceptés en sa présence, lui le Dieu Saint !

Evandis Gospel TV

Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

Découvrir

ABONNEZ-VOUS

id, ut leo vulputate, felis Sed lectus velit, id et, commodo