Une route dans le brouillard

Lecture : Jean 8/12

Un soir j’étais sur une autoroute, il y avait du brouillard, mais le marquage au sol me permettait, si je roulais doucement, d’avancer sans danger. Arrive le péage, et de l’autre côté, au-delà d’une zone éclairée, une aire immense, sans marquage, sans repère. J’ai eu un moment de panique, je n’avais plus rien pour me diriger, mes phares ne rencontraient que le brouillard. Rien ! Si cela vous est arrivé, vous savez. Ouf ! J’ai retrouvé une ligne blanche, un terre-plein central.

Là, je compris ce qu’est une vie sans lois, sans règles, sans limites. Je compris aussi ce qu’est la solitude, l’ignorance du bien et du mal. C’est le brouillard, la nuit, sur une aire goudronnée sans marquage. Pas de soleil pour s’orienter, pas d’étoile, pas de guide, et tout autour le danger et les autres qui n’en savent pas plus que vous !

Pour moi, la Bible et ses enseignements sont autant de repères qui me sortent de l’insécurité, de l’angoisse, de la peur. De même qu’en cette nuit la ligne blanche et le rail de sécurité apportèrent une solution instantanée à la peur qui était en moi, de même les grands principes de l’Ecriture Sainte sont vérité et joie. Certes, cette nuit-là, bien des dangers demeuraient, mais eux, je pouvais les maîtriser, ils étaient à ma dimension de conducteur. La seule prudence y suffisait.

Chers amis, si je vous raconte cela, c’est pour vous donner envie de croire au message de la Bible. C’est pour vous amener à faire confiance à Dieu qui vous aime et vous respecte. Vous avez besoin de repères pour votre sécurité. Jésus-Christ est là !

† Jean COMTESSE

0 commentaires

Sur le même thème :

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

À cause de Jésus

À cause de Jésus

« Pour Thomas et pour chacun de nous, le sacrifice sanglant de Jésus est devant Dieu.Seul Jésus plaide la cause de notre âme. Devant le trône, il se tient debout. Mon nom est inscrit sur ses mains (Ésaïe 49/16). Éternellement, il vit dans les cieux, intercédant pour moi. Son amour rédempteur, son sang précieux, plaident pour moi.

Pin It on Pinterest