Un maître attentif

Lecture : LUC 9/10 à 17

« Il les prit avec lui, et se retira à l’écart (v. 10)»

Il est parfois nécessaire de prendre du recul dans la présence du Seigneur pour y voir plus clair et être renouvelé dans le service.

Jésus écoute.

« Ils racontèrent tout à Jésus (v. 10)»

Les chargés de mission sont de retour. Que de choses à raconter, que d’expériences étonnantes, que de difficultés parfois, mais le royaume de Dieu est en marche, et c’est tellement extraordinaire.
On se plaît à imaginer l’exubérance joyeuse des apôtres et l’attention pleine d’amitié avec laquelle Jésus les écoute.

« Dieu a été attentif à la voix de ma prière (Psaume 66/19)»

Jésus regarde.

Jésus les accueille (v. 11).

« Jésus vit une grande foule et fut ému de compassion (Marc 6/34)»

Jésus est rattrapé par la foule. Malgré la fatigue, c’est avec tendresse qu’il accueille la multitude ; Il voit un peuple désemparé, découvre des hommes meurtris, discerne un troupeau sans berger. Il les reçoit, leur parle de son royaume tout proche.

Jésus agit.

« Jésus prit les cinq pains et les deux poissons (v. 16)»

Jésus n’est pas venu d’abord pour le pain matériel, c’est pour cela qu’il commence par enseigner.

« L’homme ne vit pas de pain seulement Deutéronome 8/3)».

Mais le cœur compatissant du Seigneur est tout aussi attentif aux exigences immédiates des hommes. Les malades sont guéris (Luc 9/11).

La foule est miraculeusement rassasiée et les apôtres, associés au miracle, expérimentent à nouveau la puissance de la foi et la surabondance des dons divins (v. 17).

Décidément, le temps de la bénédiction de Dieu est bien là.

Guy VIVIER

0 commentaires

Sur le même thème :

La querelle des outils

La querelle des outils

Prenons bien soin de ne pas nous plaindre les uns des autres en trouvant des défauts à un quelconque outil de Dieu.

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

A chacun son dû !

A chacun son dû !

A chacun son dû ! Que devons-nous rendre à Dieu ? Lui qui, sans arrière–pensée, sans égoïsme, sans intérêt, sans calcul, uniquement par amour et grâce, a débloqué notre situation perdue et sauvé notre âme de l’enfer, faisant don de Jésus, son Fils unique à la croix !

Pin It on Pinterest