La victoire de Jésus

Lecture : Luc 2/34 et Apocalypse 12/1 à 18

Cette prophétie de l’Évangile selon Luc s’est accomplie à la Croix du Calvaire. La naissance de Jésus prend tout son sens à l’heure de sa crucifixion ; il est en effet venu pour s’offrir. Paul affirme que la Croix est à la foi un sujet de scandale, de folie, mais aussi de sagesse (1 Corinthiens 1/23-24).

La Croix du Calvaire marque la victoire de Dieu sur le diable ; cette victoire est complète. Cela doit être un stimulant pour nous chrétiens, car nous en bénéficions. Le verbe vaincre est très souvent employé dans l’Apocalypse (2/7, 3/5, 6/2). Ce livre contient des événements tumultueux, mais on peut y discerner que Jésus reste le personnage central autour duquel tout le reste gravite.

Le diable, frappé à la Croix, blessé, a peu de temps pour agir ; mais il reste encore capable de dévorer et de détruire.

Nous devons donc éviter l’écueil d’un optimisme béat qui nous ferait tomber dans une sorte d’insouciance, minimisant la puissance du mal ou encore celui d’un pessimisme total qui nous pousserait à nous résigner au péché. Nous devons plutôt reprendre à notre compte la victoire de Jésus :

– Elle a été prédite dès le livre de la Genèse (Genèse 3/15).

– Elle a débuté avec le ministère de Jésus (Matthieu 8/8).

– Elle a été remportée à la Croix (Colossiens 2/15).

– Elle a été confirmée lors de la résurrection (1 Corinthiens 15/17-18).

– Elle se généralise depuis le livre des Actes des apôtres jusqu’à maintenant (2 Corinthiens 2/14).

– Elle est consommée ; revenir en arrière serait une folie (Galates 3/1).

Francis PERRIER

0 commentaires

Sur le même thème :

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

A chacun son dû !

A chacun son dû !

A chacun son dû ! Que devons-nous rendre à Dieu ? Lui qui, sans arrière–pensée, sans égoïsme, sans intérêt, sans calcul, uniquement par amour et grâce, a débloqué notre situation perdue et sauvé notre âme de l’enfer, faisant don de Jésus, son Fils unique à la croix !

Quatre questions et quatre réponses

Quatre questions et quatre réponses

Quel est l’être humain qui n’a jamais posé de questions ? À tout âge, dans tous les domaines, notre nature curieuse nous pousse à interroger et à attendre des réponses.

Pin It on Pinterest