Lecture : Matthieu 9/9 à 13

Dieu veut de nous : « Suis-moi ».

Seulement deux mots, mais tout un programme. Lorsque Jésus était sur terre, il a adressé cette injonction à plusieurs. Si Jésus invitait à le suivre, c’est que lui-même marchait.

Il allait de lieu en lieu, faisant du bien […], Jésus dit : Venez à moi […] suivez-moi […].

Suivre Jésus implique :

Un départ : C’est le jour où quelqu’un réalise son éloignement de Dieu, met sa confiance en lui pour être sauvé par le sang de Jésus-Christ versé à la croix. Il est alors un racheté du Seigneur. En un mot, il devient un chrétien. Voilà le départ : la nouvelle naissance (2 Corinthiens 5/17)

Un but : Suivre pour aller où ? Ce but, c’est la maison du Père. Jésus ressuscité y a précédé les croyants. Ils ont comme espérance d’être pour toujours avec celui qui les a aimés jusqu’à la mort. C’est un guide sûr.

Une marche : Entre le départ et l’arrivée, il y a un chemin à la suite de Jésus-Christ. Il en connaît toutes les difficultés. Il n’a promis à personne un chemin facile.

Vous aurez des tribulations dans le monde, mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. (Jean 16/33)

Voici, je suis avec vous tous les jours. (Matthieu 28/20)

Dans ce monde où la solitude devient de plus en plus un problème, connaissez-vous celui qui vous invite, vous aussi, à abandonner votre solitude pour le suivre ?

Guy VIVIER