Lecture : Matthieu 11/25 et 26

Père, je te loue de ce que tu as révélé ces choses aux enfants

Nous avons besoin de rappeler la limpidité des fondements de l’Évangile devant la variété et l’incohérence des croyances religieuses qui voudraient brouiller nos certitudes.

• “Dans ce monde, il n’y a qu’un seul Dieu  (1 Corinthiens 8/4)”.
• “Dieu a envoyé son Fils unique afin que nous vivions par lui (1 Jean 4/9)”.
• “Un seul et même esprit opère toutes (…) choses (1 Corinthiens 12/11)”.
• “Il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes : Jésus-Christ (1 Timothée 2/5)”.

Pour bénéficier de cette promesse, l’Évangile nous place devant un choix, une décision à prendre, une position à maintenir. La vie éternelle est dans le Fils de Dieu :

Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie (1 Jean 5/11 et 12).

Jésus-Christ a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice (Hébreux 9/26)”

Le ciel n’a qu’une seule porte : la porte de la repentance devant Jésus crucifié et ressuscité. “Si vous ne vous repentez, vous périrez tous également (Luc 13/5)”

Pour nourrir l’âme rachetée, “une seule chose est nécessaire” comme Marie l’avait compris, quand elle buvait les paroles de Jésus, “assise aux pieds du Seigneur (Luc 10/39)”.

Devant l’éternité, Dieu n’aura qu’une seule référence pour décider de notre destinée :

La Parole que je vous ai annoncée, dit Jésus, c’est elle qui vous jugera au dernier jour (Jean 12/48)

L’Evangile est si clair, que même les enfants peuvent le comprendre. Dieu voudrait nous faire grâce à tous ! Alors, toi qui lis ces lignes, ne tarde plus à venir à Jésus.

Le temps des décisions
Est venu pour ton âme
Pour Christ et la vie,
Ou le mal et la mort…
Le temps des décisions
Est aujourd’hui pour ton âme.

Jean DUPOUY