Qui est Jésus ?

La souffrance aura une fin
« Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? » Matthieu 16:15

Lecture complète : Matthieu 16:13 à 17

De notre réponse à cette question dépend toute l’orientation de notre vie. Ce qu’on disait de lui.

Jean-Baptiste :

Comme lui, Jésus prêchait la repentance. C’est le chemin incontournable pour recevoir pardon, délivrance et vie. « Ressentir le regret d’une faute, avec le désir de ne plus la commettre, de réparer ». Le dictionnaire a raison ! Il s’agit de se reconnaître coupable, pécheur devant Dieu, de lui demander pardon, de croire à son pardon, et de se détourner du péché avec le désir et la force qu’il donne.

Elie :

Comme pour lui, la prière de Jésus s’accomplit. Il est capable de sécher le mal, la maladie, de vaincre la mort, de triompher de tout ce qui est plus fort que nous. Il a aussi été enlevé au Ciel, mais il reviendra de la même manière. C’est l’espérance de tout croyant authentique.

Jérémie :

Le prophète portait la Parole de Dieu, même lorsqu’on ne voulait pas la recevoir. « Ta parole est la vérité ». Plus que cela, Jésus est la Parole faite chair.

Et vous ?

Il ne suffit pas de « savoir » des choses, mêmes exactes, sur Dieu, mais de les vivre. – Tu es le Christ, celui qui a été oint par Dieu, pas seulement annoncé par les prophètes, mais présent avec nous et en nous. – Le Fils de Dieu, venu d’en haut, tout puissant, témoin de son amour, fruit de son amour, canal de son amour, accomplissement de son amour. – Vivant, capable d’agir. Cette vie, il nous la donne. Connais-tu Jésus ? Le vrai Jésus ! Il n’y en a qu’un, révélé dans l’Évangile.

0 commentaires

Sur le même thème :

Ma Pâque !

Ma Pâque !

Celui qui offre souhaite faire un hommage et non en tirer un avantage personnel, à l’exemple de Jésus ! La Pâque spirituelle, c’est cela.

Comme des petits enfants

Comme des petits enfants

C’est une chose difficile que de revenir à une mentalité et à une spontanéité de pe­tit enfant quand on est devenu un adulte. Mais sous certains aspects et en particu­lier celui de la foi, l’histoire de Sarah de­vrait nous inspirer.

Ne jugez pas… Jugez !

Ne jugez pas… Jugez !

Juger qui ? quoi ? comment ? Il est question ici du jugement du cœur envers notre prochain, des mobiles des hommes que nous ne connaissons pas.

Pin It on Pinterest