Lecture : Psaume 119/18

La Bible reste le best-seller. C’est le livre de Dieu, notre livre de chevet, notre référence en matière de foi, notre « code de la route », notre réconfort, en un mot, notre tout.

« Seigneur, ta Parole est la « vérité » (Jean 17/17).

N’avons-nous pas le désir de mieux la connaître, et de toujours entendre Dieu nous parler au travers d’elle ?

• Elle s’adresse à ceux qui en ont délaissé la lecture.
Ce ne sont pas les raisons de l’abandon qui nous intéressent, mais l’exhortation à reprendre le chemin des Écritures.

« Mon fils, n’oublie pas mes enseignements, et que ton cœur garde mes préceptes » (Proverbes 3/1).

• Elle s’adresse à ceux qui ont soif de vérité.
Lire la Bible pour la première fois, c’est permettre au Seigneur de nous éclairer, de nous parler. Du temps d’Eli, le sacrificateur, même si la Parole de l’Éternel était rare en ce temps-là, elle s’est adressée à un jeune homme qui, par la suite, est devenu juge en Israël. La lire, c’est ce conseil que nous pouvons donner à toute âme en recherche de vérité.

• Elle s’adresse à tous ceux qui sont découragés par les épreuves.
Il y a un message pour toutes ces personnes.
Regardons tous ceux que le Seigneur a relevés, qui sont autant de témoins pour nous aujourd’hui.
L’Ecriture dit de Jésus :

« Il allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’emprise du diable » (Actes 10/38).

Quelle source d’encouragement, sachant qu’il est toujours le même.

« Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point » (Luc 21/33).

Dominique ROSAY