Nos complexes : l’abandon

Nos complexes : l’abandon

Lecture : 1 Rois 19

C’est un complexe relativement douloureux puisqu’il plonge Élie dans un état fortement dépressif qui le conduira jusqu’à souhaiter la mort. Il se sent abandonné, délaissé, trahi.

« Je suis resté, moi seul », dira-t-il.

Beaucoup de personnes âgées, dans notre société, connaissent cette situation : les malades aussi. Vous en souffrez peut-être vous-même, pour des raisons identiques ou différentes. Et face à ce désintéressement d’autrui ou à cette exclusion, on peut être amené à dire : « Il ne me reste plus qu’à mourir ».

Si vous lisez entièrement l’histoire d’Élie dans le chapitre que je vous ai proposé, vous apprendrez comment Dieu s’est occupé de lui. Ah ! la délicate attention de Dieu à l’égard des êtres meurtris.

Je ne sais si le Seigneur utilisera un procédé analogue pour vous venir en aide, mais je crois que même s’il ne force pas les hommes à vous aimer, il vous assurera, lui, de son amour et de sa présence.

« Si quelqu’un ouvre sa porte, j’entrerai chez lui ». Ainsi s’exprimait le Seigneur.

Dans une époque où tant de nos semblables se sentent dévalorisés à cause du chômage, mis au rebut avant l’âge, déconsidérés par un époux, des enfants, un patron, accablés par des complexes d’abandon, de persécution, d’insécurité, de culpabilité, il est précieux de trouver en Christ une écoute, une compréhension, un appui et une guérison intérieure.

« Je suis pauvre et indigent, mais l’Éternel pense à moi. (Psaume 40/18) », disait David.

Paul MOREAU

Evandis Gospel TV

Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

Découvrir

ABONNEZ-VOUS

facilisis Aenean felis neque. massa diam ante.