Mes soucis et mes tracas

La connaissance nécessaire

« Regarde, réponds-moi, Eternel, mon Dieu! Donne à mes yeux la clarté, Afin que je ne m’endorme pas du sommeil de la mort. » Psaume 13:3

Dans ce psaume, il est écrit :

« Jusqu’à quand aurai-je des soucis dans mon âme, et chaque jour des chagrins dans mon cœur ? »

La question est sans doute importante pour qu’elle nous soit conservée. Plusieurs peuvent la reprendre à leur compte en constatant cet état  d’âme et de cœur. Paul a connu cela à l’égard des Eglises qui lui donnaient du souci. Ce n’est donc pas nouveau, et chaque jour amène son cortège de soucis et de chagrins.

Comment, en effet,  ne pas être en souci  devant un enfant rebelle à l’Évangile, devant une maladie incurable, un emploi perdu, et d’autres choses semblables ?

La Bible a un langage, celui du repos et de la foi. Non pas qu’être chrétien serait de ne plus avoir de problèmes, certes non, mais nous savons où les déposer et à qui les remettre.

La Bible dit :

« Recommande ton sort à l’Éternel, mets en lui ta confiance, et il agira  (Psaume 37/5) ».

Certains de nos lecteurs ont-ils entrepris cette démarche, ou sont-ils prêts à le faire ? Dieu peut agir en profondeur pour que votre cœur soit dans la paix. L’auteur de l’Épître aux Hébreux recommande de

« rejeter tout fardeau ».

Il ne s’agit pas de ne plus y penser, mais de les apporter au Seigneur. Il faut commencer par là.

« Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous (1 Pierre 5/7) ».

« Ne vous inquiétez de rien mais en toutes choses faites connaître vos besoins à Dieu par des prières, et des supplications avec des actions de grâces (Philippiens 4/6) ».

C’est le remède à tous nos maux.

Nous avons un Seigneur compatissant, qui est grand, qui est bon, et qui nous aide à rendre notre marche plus facile. Faisons ce qu’il nous demande et soyons délivrés de tous nos soucis dès maintenant.

0 commentaires

Sur le même thème :

Le salut par grâce

Le salut par grâce

Ce n’est pas par nos œuvres que nous pouvons être sauvés, mais par grâce, par le moyen de la foi et c’est un don de Dieu !

Pas de jugement pour celui qui croit

Pas de jugement pour celui qui croit

Toi aussi, tu peux recevoir le pardon de tes péchés, éviter le jugement de Dieu et passer de la mort à la vie, pour cela, accepte le Seigneur Jésus comme ton Sauveur.

Jésus, le bon Berger

Jésus, le bon Berger

Le voleur (le diable) ne vient que pour dérober, égorger… Et détruire ! Considérons cette œuvre maléfique : le voleur d’âme fait tout pour arriver à entraîner les hommes derrière lui dans sa damnation éternelle.

Pin It on Pinterest