Sélectionner une page

Maison de prière ouverte en nocturne !

Maison de prière ouverte en nocturne !

Lecture : Luc 19/45-46 et Actes 12/5-12

L’Église est ce que nous voulons en faire. Dieu, lui, souhaite qu’elle soit d’abord une maison de prière. Nous avons là un exemple de « nuit de prières » parce qu’il était urgent de mener un combat spirituel. Jacques avait été assassiné et Pierre était menacé.

« L’Église ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu ».

Voilà l’Église dangereuse pour le diable ! Le seul moyen de tenir le diable en échec dans tous ses projets, est d’être ensemble dans la prière ! (Jacques 4/7 ; 1 Pierre 5/8-9). C’est « après avoir réfléchi » que Pierre s’est rendu à la « réunion de prière ». Ne faut-il pas réfléchir aux temps mauvais et courts que nous traversons et en déduire qu’il est temps d’aller à la maison de prière ? (1 Pierre 4/7). À ce moment, l’ange avait disparu. L’apôtre n’avait pas besoin d’un ange pour savoir qu’il devait aller à la réunion de prière. Nous non plus ! Il suffit que Jésus l’ait dit (Luc 18/1). Les disciples de Christ sont dirigés par les intérêts du Seigneur et de son œuvre ! Sachons sortir de notre confort pour « entrer dans le combat spirituel de la prière ».

Cette « Marie » était la maman de « Jean, surnommé Marc » qui deviendra bientôt pasteur. Au moins ce garçon aura été marqué par la vie de prière puissante de sa mère. Une maman qui prie avec foi pour que ses enfants servent Dieu en priorité, ne perd pas son temps. Ne prenons pas le risque de négliger la prière et les réunions de prière. Emmenons-y nos enfants.

« Beaucoup de personnes » s’étaient réunies parce que beaucoup s’étaient senties concernées et solidaires dans ce combat. Elles croyaient aussi que tout pouvait changer en priant.

« Beaucoup de personnes étaient réunies…et priaient ». Elles ne faisaient pas « acte de présence », mais chacune prenait une part active dans la prière. Conséquences glorieuses dans la maison de prières :

1. Dieu y envoie la joie. Qu’y a-t-il d’étonnant qu’après le combat et les larmes, Dieu envoie la joie dans le lieu de la prière, puisqu’il a dit :

« je les réjouirai dans ma maison de prière (Esaïe 56/7) » ?

Manquez-vous de joie ? Rendez-vous à la maison de prière !

2. Dieu y suscite l’étonnement parce qu’il fait au-delà de ce que nous demandons ou pensons. C’est lorsque l’église redevient ce qu’elle doit être que Dieu l’émerveille par des prodiges et des miracles.

3. Dieu y annonce de bonnes nouvelles. Quel encouragement après toutes ces mauvaises nouvelles ! Lorsque l’Église redevient combattante par la prière, elle entend de nouveau les bonnes nouvelles.

Loïc COLINET

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
risus. ut vulputate, eleifend venenatis nunc sed lectus