Le retour de l’arche

Le retour de l'arche
« Et David, avec tout le peuple qui était auprès de lui, se mit en marche depuis Baalé-Juda, pour faire monter de là l’arche de Dieu. » 2 Samuel 6:2

Lecture complète : 2 Samuel 6/1 à 11

L’arche de l’alliance avait été prise en butin par les Philistins. Mais les ravages que sa présence occasionnait les avaient poussés à la renvoyer en Israël sur un char neuf, et durant de longues années, pendant le règne de Saül, elle était restée à Kirjath Jearim, dans la maison d’Abinadab (1 Samuel 6:1 à 7:1).

Les choses saintes du Tabernacle – dont l’arche – devaient être portées sur les épaules. Le reste du matériel devait être transporté sur des chars (Nombres 7:6 à 9). Or David va commettre une faute en imitant les Philistins et en faisant mettre l’arche sur un char neuf.

Les limites de cette « modernisation » vont bien vite se révéler en terrain accidenté : l’arche risque de tomber, et Uzza, malgré ses bonnes intentions, sera la victime d’un enchaînement de circonstances qui ne sont que le résultat de la désobéissance de David.

Cela nous semble-t-il, comme à David, injuste ?

Mais imaginons aujourd’hui le transport d’un appareil dangereux, chargé d’électricité à haute tension. Le toucher, pour quelque raison que ce soit, entraînerait d’aussi dramatiques conséquences, quelle que puisse être par ailleurs la nature de l’intention !

Gardons-nous de « moderniser » la Parole de Dieu, en nous laissant influencer par la manière de penser d’un monde perdu dans le péché. Ceux qui l’ont fait ont entraîné de nombreuses âmes dans la mort spirituelle. Ne soyons pas de ceux-là !

0 commentaires

Sur le même thème :

Maison de prière ouverte en nocturne !

Maison de prière ouverte en nocturne !

L’Église est ce que nous voulons en faire. Dieu, lui, souhaite qu’elle soit d’abord une maison de prière. Nous avons là un exemple de « nuit de prières » parce qu’il était urgent de mener un combat spirituel.

Pourquoi n’avons-nous pas de réveil ?

Pourquoi n’avons-nous pas de réveil ?

Monsieur le pasteur, je crois qu’il n’y aura pas de réveil aussi longtemps que je médirai de vous derrière votre dos et que par devant je me montrerai aimable à votre égard. Je vous prie de me pardonner !

Dépôt de plaintes

Dépôt de plaintes

Venez et plaidons ! dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme neige

Pin It on Pinterest