Le prix de l’obéissance

Lecture : Philippiens 2/8

La Bible dit que Jésus a appris, bien qu’il fût Fils de Dieu, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes (Hébreux 5/8).

L’obéissance s’apprend dans la communion avec le Dieu vivant et vrai. Jésus n’a jamais péché. Il a été tenté ; mais là où les êtres humains succombent devant le mal, lui a su se conserver pur, sans tache et dans une innocence parfaite.

L’obéissance était d’un tel prix à ses yeux qu’il s’est humilié lui-même en se rendant obéissant jusqu’à la mort. Il n’a pas aimé la vie terrestre jusqu’à craindre la mort.

L’obéissance avait plus d’importance que tout. Sa mort n’a pas été une mort honorable comme tous les êtres humains peuvent souhaiter la connaître. Elle a été celle des malfaiteurs, des meurtriers, des brigands. N’a-t-il pas été crucifié entre deux brigands ? Il a méprisé la honte. Il est mort en plein jour comme un maudit. Peu lui importait. Son honorabilité se trouvait dans son obéissance à Dieu, son Père. C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé. Il est notre Sauveur, pour nous aider à obéir, comme lui.

Roger COPIN 

0 commentaires

Sur le même thème :

Quatre questions et quatre réponses

Quatre questions et quatre réponses

Quel est l’être humain qui n’a jamais posé de questions ? À tout âge, dans tous les domaines, notre nature curieuse nous pousse à interroger et à attendre des réponses.

Dieu connaît toutes choses

Dieu connaît toutes choses

Nous n’avons pas toujours l’explication des épreuves que nous traversons, sa connaissance nous échappe, bien des pourquoi restent sans réponse ! Quelle consolation de savoir que Dieu, lui, connaît toutes choses, il a ses méthodes parfois inattendues pour nous le rappeler.

Pin It on Pinterest