Le disciple et le maître

« Le disciple n’est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître.. » Luc 6:40

Certaines professions – d’art en particulier –  ont des maîtres, lesquels ont des disciples. Cela se trouvait en particulier chez les grands peintres. L’élève (car c’est le sens du mot « disciple ») a ses idées personnelles au sujet de la peinture. Mais il va les mettre de côté bien vite. Le maître va lui enseigner les siennes. S’il veut rester disciple de ce maître, il devra accepter cela.

Que penser du disciple prétentieux qui critiquerait le style du maître et voudrait lui imposer le sien ? Il serait vite congédié ! Nous sommes les disciples de Jésus. Il est le maître, et nous avons tout à apprendre de lui. Nous ne comprenons pas toujours tout ce qu’il a à nous dire ni les chemins par lesquels il nous fait passer, mais nous devons nous soumettre humblement. Il est le Maître et nous avons tout à apprendre de lui.

Mais, arrivé à un certain stade, le disciple sera tellement imprégné de la pensée du maître qu’il arrivera à l’exprimer comme lui. Bien des peintres en ont même abusé ! Ils faisaient l’ébauche de la toile, et le disciple faisait tout le reste. Lorsque le maître venait voir le chef-d’œuvre, après l’avoir bien examiné, il prenait un pinceau et apposait sa signature. Cette pensée me vient alors à l’esprit : lorsque Jésus regarde mon travail, peut-il y mettre sa signature ? Face à mon témoignage, mes prises de position… Jésus peut-il mettre sa signature ?

Je veux lui dire : « Seigneur, enseigne-moi ». Soyons à l’écoute du Maître : nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir.

0 commentaires

Sur le même thème :

Il en manque une !

Il en manque une !

Le berger compte ses brebis et ce soir-là, « il en manque une » ! Comme tout bon berger qui se respecte, il doit, au lieu de se reposer légitimement, aller à la recherche de celle qui s’est égarée, elle est en grand danger dans la nuit !

Bon anniversaire !

Bon anniversaire !

Après tout, le jour de votre anniversaire peut devenir le jour de votre nouvelle naissance ; c’est un si beau cadeau que celui d’une vie transformée en bien.

Message de Dieu aux malheureux

Message de Dieu aux malheureux

Dieu s’adresse aux malheureux. L’êtes-vous ? Sachez d’abord trois choses. Il n’est pas à l’origine de votre malheur. Ce n’est pas dans sa volonté que vous restiez malheureux. Il veut et peut vous délivrer du malheur.

Pin It on Pinterest