Le chardonneret

Lecture : 1 Pierre 2/11 à 12

Le chardonneret : petit oiseau chanteur de l’ordre des passereaux au plumage brillamment coloré (rouge, blanc, noir, jaune) et qui aime se nourrir de graines, et de préférence du chardon, d’où son nom — déclare le dictionnaire. Il préfère aussi le voisinage des habitations où alternent champs, vergers et bosquets.

L’histoire de cet oiseau n’est-elle pas riche d’enseignements pour nous ?

Comment nous conduisons-nous dans notre vie chrétienne, dans notre marche avec le Seigneur que nous professons suivre et servir ?

D’abord, quel est le genre de nourriture ? Notre préférence ? La Parole de Dieu ou des futilités ? Jésus ne déclare-t-il pas !

« J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas […]. Ma nourriture est de faire la volonté de mon Père (Jean 4/32-34) » ?

Quel langage tenons-nous dans notre cercle familial, dans notre environnement, dans notre Assemblée ; celui de Dieu ou du monde ? Les premiers disciples furent reconnus, à leur langage, pour avoir été avec Jésus (Actes 4/13).

Quelle compagnie préférons-nous ? Celle de nos frères et sœurs en Christ ou celle des incrédules ? Le chardonneret préférerait celle de ses congénères et les endroits paisibles, favorables à leur développement.

Veillons à cela, à nos lectures, programmes télé, sorties, lieux de vacances, fréquentations. Si ces choses habitent en nous, notre « plumage » sera brillamment coloré et nous porterons les gloires de Christ notre maître bien-aimé !

Quelqu’un a dit un jour :

« Si les hommes parlent mal de nous, vivons de telle manière que personne ne puisse les croire […] voyant votre façon de vivre. » (cf. 1 Pierre 3/13-16)

Jules DEPIERE

0 commentaires

Sur le même thème :

Il en manque une !

Il en manque une !

Le berger compte ses brebis et ce soir-là, « il en manque une » ! Comme tout bon berger qui se respecte, il doit, au lieu de se reposer légitimement, aller à la recherche de celle qui s’est égarée, elle est en grand danger dans la nuit !

Bon anniversaire !

Bon anniversaire !

Après tout, le jour de votre anniversaire peut devenir le jour de votre nouvelle naissance ; c’est un si beau cadeau que celui d’une vie transformée en bien.

Message de Dieu aux malheureux

Message de Dieu aux malheureux

Dieu s’adresse aux malheureux. L’êtes-vous ? Sachez d’abord trois choses. Il n’est pas à l’origine de votre malheur. Ce n’est pas dans sa volonté que vous restiez malheureux. Il veut et peut vous délivrer du malheur.

Pin It on Pinterest