Inexcusables

Lecture : Romains 1/18 à 23

La Parole de Dieu nous montre que les hommes  ne pourront justifier, devant Dieu, leur incrédulité en disant : Je ne savais pas ! En effet, ils sont « inexcusables » :
…de ne pas chercher l’Eternel puisque Dieu a mis « dans tous les cœurs la pensée de l’éternité » (Ecclésiaste 3/11)
…de ne pas connaître Jésus-Christ, lui qui a fait cette promesse :

« Lorsque j’aurai été élevé sur la croix, j’attirerai tous les hommes à moi » (Jean 12/32)

…de ne pas se reconnaître pécheurs, puisque selon Romains 3/10-11 :

« Il n’y a point de juste, pas même un seul ; tous sont égarés, tous sont pervertis ».

…de ne pas se repentir, car :

« Dieu annonce, maintenant, à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils ont à se repentir » (Actes 17/30).

…de ne pas entrer dans la voie du salut :

« Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Timothée 2/4).

Quelle n’a pas été la surprise de Jésus lorsqu’il a dû se rendre à l’évidence : sa génération, qui avait reçu tant de preuves de sa « messianité », résistait délibérément  à son appel :

« Vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ? » (Jean 5/40).

Ainsi, il n’y aura, pour tout homme, que deux issues à son existence : celui qui croira sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné (Marc 16/16).
L’homme, « inexcusable » devant Dieu, n’a pourtant qu’un appel de détresse à lancer, comme Pierre : « Seigneur, sauve-moi ! » (Matthieu 14/30) afin d’avoir part au pardon divin en Jésus-Christ, pour le salut éternel de son âme.

Jean DUPOUY

0 commentaires

Sur le même thème :

Des ténèbres à la lumière

Des ténèbres à la lumière

En effet, la lumière, c’est l’opposé des ténèbres. Si les ténèbres sont synonymes de mort, de froid, d’angoisse, la lumière est synonyme de vie, de chaleur, de réconfort…

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

Pin It on Pinterest