Lecture : Psaume 139/23-24

Il est bon de savoir faire une pause ; c’est sain ! Y compris dans notre marche avec Jésus-Christ. Dans ce flot d’activités, qu’est devenue notre vie ? Prenons le temps d’un face à face avec lui. Par exemple, dans la prière ; c’est si souvent nous qui parlons (et nous en disons, des multitudes de choses) ; arrêtons-nous et écoutons-le ! Il va nous instruire, nous édifier, nous corriger, nous diriger.

C’est cela se laisser « sonder par Dieu ». C’est mettre notre cœur à nu, accepter son action en nous, le laisser prendre connaissance de nos pensées, ne plus rien avoir à lui cacher ; c’est là que nous apprendrons l’humilité qui nous fera voir les choses comme lui les voit.

Une autre traduction de ce verset donne ceci :

« Écoute-moi, ô Dieu, et examine mon cœur ! Éprouve-moi, et prends connaissance de mes pensées ! Tu verras s’il est en moi des habitudes vicieuses ; guide-moi dans le chemin de l’éternité ! »

Sachons prendre le temps de vivre cela. Faisons nôtre, aujourd’hui, la prière de David. Prenons la bonne habitude de nous arrêter devant Dieu. Il n’y a que les orgueilleux qui refusent de faire une pause, d’écouter ! Ne soyons plus jamais de ceux-là.

Dieu a le droit de ne pas penser comme nous, il a le droit de ne pas être d’accord avec nous ; mais lui laisserons-nous le droit de nous le dire clairement ? Pour cela, sachons faire une pause.

Bernhard FREUDE