Lecture : MATTHIEU 6/34

La crainte est la version adulte de l’inquiétude ! Si vous la laissez vous pénétrer, l’autre l’accompagne. Arrêtez-vous et faites un bilan : des choses qui vous inquiétaient l’année dernière (ou même le mois dernier), combien de ces choses se sont-elles produites ? Et combien en avez-vous changées à cause de l’inquiétude ? Que dire de l’étreinte émotionnelle et physique qu’elle provoque ? Que démontre votre inquiétude sur les gens qui vous entourent et qui savent que vous êtes chrétien ? Et quand allez-vous faire face à cette inquiétude ? Quand allez-vous décider d’agir, de la regarder en face et de la combattre avec la foi ?

Vous cesserez de vous inquiéter du lendemain quand vous apprendrez à faire confiance à celui qui tient le lendemain entre ses mains. David a dit :

« Recommande ton sort à l’Eternel  (Psaume 37/5) ».

Voilà la solution ! Vous cesserez de gaspiller la grâce d’aujourd’hui au profit des soucis de demain. Il est étonnant de constater combien vous pourrez accomplir davantage quand vous apprendrez à vivre un jour à la fois (Matthieu 6/34). En vérité, c’est quand vous passez une crise que vous découvrez des choses concernant Dieu que vous ne connaissiez pas auparavant.

Voici une suggestion : au lieu de vous inquiéter, commencez par « attaquer » vos anxiétés avec les promesses de Dieu. Apportez vos craintes dans sa présence et voyez-les mourir. Paul a dit :

« Il est merveilleux de voir ce qui se passe quand Christ enlève l’inquiétude du centre de votre vie (Philippiens 4/6,7) ».

Réfléchissez à cela !