De l’opposition à la consécration

Lecture : 1 Timothée 1/12 à 17

Nous ne devons pas sous-estimer la puissance de Dieu : elle peut amener un grand pécheur, celui qui s’obstine avec persévérance et violence au plan de Dieu, à devenir un instrument de choix pour la proclamation de l’Evangile et le témoignage de Jésus-Christ ! La vie de Saul de Tarse, celui qui deviendra l’apôtre Paul, nous le confirme.

• Le temps de la confrontation : les premiers contacts que Saul a eu avec l’Evangile ont fait de lui un opposant farouche.

« Saul avait approuvé le meurtre d’Etienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l’Eglise de Jérusalem (Actes 8/1) ».

« Saul, de son côté, ravageait l’Eglise ; pénétrant dans les maisons, il en arrachait hommes et femmes, et les faisaient jeter en prison  (Actes 8/3) ».

• Le temps de la révélation et de la vocation : Le chemin de Damas. Jésus se manifeste au persécuteur, et c’est la conversion !

« Il répondit : Qui es-tu Seigneur ?

Et le Seigneur dit :

« Je suis Jésus que tu persécutes  (Actes 9/5)  » ; « Tremblant et saisi d’effroi, il dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse ?  (Actes 9/6) ».

• Le temps de la mission : Le Saint-Esprit appelle Saul à une œuvre missionnaire spécifique : l’évangélisation des païens.

 

« Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés (Actes 13/2) ».

Croyez en la puissance de Dieu au sein de la persécution : le plus grand persécuteur peut devenir le plus grand missionnaire ! Priez comme Etienne pour ceux qui vous persécutent.

Joël GALLICE

0 commentaires

Sur le même thème :

La ruse de Saul

La ruse de Saul

L’humilité va garder David de bien des erreurs. Apprenons de Dieu cette humilité du cœur. Elle précède toujours la gloire et nous préserve du malheur et de la déchéance spirituelle.

Venir à la croix pour prendre un nouveau départ

Venir à la croix pour prendre un nouveau départ

Jésus nous invite à prendre notre place dans son royaume et ce, au travers du service. Impossible de le faire sans d’abord prendre notre croix, le renoncement à soi-même. Exigence effrayante. Qui peut le servir ?

Maison de prière ouverte en nocturne !

Maison de prière ouverte en nocturne !

L’Église est ce que nous voulons en faire. Dieu, lui, souhaite qu’elle soit d’abord une maison de prière. Nous avons là un exemple de « nuit de prières » parce qu’il était urgent de mener un combat spirituel.

Pin It on Pinterest