C’est vous qui êtes le sel de la terre

C'est vous qui êtes le sel de la terre
« Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. » Matthieu 5:13

En tant que croyants, pouvons-nous influencer le monde de façon perceptible ? Certains diront non. Jésus dit oui. Aussi incroyable que cela puisse paraître, en parlant de cette poignée de disciples, le Seigneur dit :

« C’est vous qui êtes le sel de la terre ; c’est vous qui êtes la lumière du monde ».

Le sel et la lumière sont deux commodités ménagères indispensables. De tout temps, on s’est servi du sel pour assaisonner, pour donner goût et saveur aux aliments.

« Peut-on manger ce qui est fade et sans sel ? Y a-t-il de la saveur dans le blanc d’un œuf ? » (Job 6:6).

 Surtout, avant l’invention du réfrigérateur, on utilisait le sel pour conserver, pour empêcher la décomposition. Jésus dit :

« C’est vous qui
êtes le sel ».

Sur le plan spirituel et moral, le monde est dans un processus de décomposition, de putréfaction. Il a besoin du sel pour endiguer ou du moins ralentir le processus.

La
Bible montre que le sel est également symbole de l’alliance de Dieu.

« Ne devez-vous pas savoir que l’Éternel
, le Dieu d’Israël, a donné pour toujours à David la royauté sur Israël, à lui et à ses fils, par une alliance inviolable ? En une alliance de sel, en pacte de sel ? » (Chouraqui).

Chaque fois que vous mettez du sel dans votre repas, que ce geste soit un rappel de l’alliance de Dieu avec vous. Il faut se dire : Dieu veut agir dans ma vie

– sa vie pénètre en moi pour me préserver de toute mauvaise influence
– pour me guérir et pour que je donne soif autour de moi.

Le sel est aussi le symbole d’une communion avec quelqu’un. Manger le sel de quelqu’un, c’est recevoir, être au bénéfice de son hospitalité.

Esdras 4:14  dit  ceci :

« Or,   comme nous
mangeons le sel du palais ».

Notre privilège est grand en tant que fils et filles du Roi des rois. Notre responsabilité est à la mesure de la grâce immense que nous avons reçue.

Glorifions son saint nom ! Le sel ne doit pas perdre sa saveur.

0 commentaires

Sur le même thème :

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

À cause de Jésus

À cause de Jésus

« Pour Thomas et pour chacun de nous, le sacrifice sanglant de Jésus est devant Dieu.Seul Jésus plaide la cause de notre âme. Devant le trône, il se tient debout. Mon nom est inscrit sur ses mains (Ésaïe 49/16). Éternellement, il vit dans les cieux, intercédant pour moi. Son amour rédempteur, son sang précieux, plaident pour moi.

Dieu créa l’homme à son image

Dieu créa l’homme à son image

La Bible dit : « Dieu créa l’homme à son image ! » Que de bénédictions contenues dans cette affirmation plusieurs fois répétées !

Pin It on Pinterest