Vivre la pentecôte

Vivre la pentecôte

La Pentecôte, une expérience à vivre

Actes 2/1-4 :
« Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils étaient tous ensemble au même endroit.
Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent violent, qui remplit toute la maison où ils étaient assis.
Des langues qui semblaient de feu leur apparurent, séparées les unes des autres, et elles se posèrent sur chacun d’eux.
Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, comme l’Esprit leur donnait de s’exprimer. »

Dieu donne des promesses concernant la vie de l’Esprit à tous ceux qui se déterminent pour donner leur vie au Seigneur et le suivre.

Joël 2/28-29 : « Après cela, je déverserai mon Esprit sur tout être humain ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des rêves, et vos jeunes gens des visions. Même sur les serviteurs et sur les servantes, dans ces jours-là, je déverserai mon Esprit. »
Actes 1/8 : « Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre. »
Après s’être assurés de la réalité de la conversion, les apôtres ont prié pour les nouveaux convertis afin qu’ils soient équipés de la puissance d’en haut.
Actes 8/14-17 : « Les apôtres qui étaient à Jérusalem apprirent que les habitants de la Samarie avaient fait bon accueil à la parole de Dieu, et ils leur envoyèrent Pierre et Jean. 15 Ceux-ci descendirent et prièrent pour eux afin qu’ils reçoivent le Saint-Esprit. 16 En effet, il n’était encore descendu sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. 17 Alors Pierre et Jean posèrent les mains sur eux et ils reçurent le Saint-Esprit. »

Cette bénédiction est valable pour tous les disciples sans exception qui ont soif d’expérimenter la Pentecôte.

Jean 7/37-39 : Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, debout, s’écria : si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui, comme l’a dit l’Écriture. Il dit cela à propos de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui. En effet, l’Esprit [saint] n’avait pas encore été donné parce que Jésus n’avait pas encore été élevé dans sa gloire. »

Il convient d’évacuer les préjugés, les a priori, les conceptions erronées du style :

Je suis trop jeune » ; « je ne suis pas encore parfait » ; « je n’ai pas progressé suffisamment » ; « je suis indigne », « je suis trop âgé » ; « c’est trop tard, je ne pourrai plus le recevoir, car j’ai laissé passer trop d’occasions » ; « Dieu a d’autres préoccupations plus urgentes », « j’ai été baptisé une fois au début de ma conversion, merci, Seigneur ! »

Le baptême du Saint-Esprit donne de l’assurance dans le témoignage :

Actes 4/27-31 : « Il est bien vrai qu’Hérode et Ponce Pilate se sont ligués [dans cette ville] avec les nations et les peuples d’Israël contre ton saint serviteur Jésus, que tu as consacré par onction ; ils ont accompli tout ce que ta main et ta volonté avaient décidé d’avance. Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance, déploie ta puissance pour qu’il se produise des guérisons, des signes miraculeux et des prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus ! Quand ils eurent prié, l’endroit où ils étaient rassemblés trembla ; ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. »

La vie de l’Esprit permet aux croyants d’exercer les dons spirituels, d’avoir des songes, des visions, des pensées, des paroles inspirées, des révélations…

Il est nécessaire de laisser le Seigneur nous amener à réaliser l’importance de cette expérience et de son renouvellement. Que le peuple de Dieu s’attende à cette grâce à tout moment, en tout lieu !

La motivation du cœur doit être la recherche de Jésus lui-même et non pas le surnaturel à tout prix, voir à n’importe quel prix. Sinon, un accès est donné à l’Ennemi qui peut agir pour conduire dans des dérives loin de l’équilibre de la présence du Seigneur celui qui se donne à une investigation effrénée de l’extraordinaire. Satan est le spécialiste de la contrefaçon, il emploie des artifices pour séduire les élus.

2 Thess 2/9 : « La venue de cet impie se fera par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers. » 

 

1 Tim 4/1 : « Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains abandonneront la foi pour s’attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines de démons… »

Il est donc indispensable de rester dans le cadre et les principes de la Parole de Dieu.

L’action de l’Esprit se manifeste pour une plus grande efficacité dans le témoignage et le service chrétiens (prédication, chant, musique, prière, instruction des enfants, évangélisation, accompagnement des personnes en difficulté…) En effet, sans le Seigneur, les œuvres manifestées, même appréciables sur un plan humain n’ont pas l’impact qu’elles pourraient et devraient avoir.

Jean 15/5 : « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. »

 

1 Cor 3/6-7 : « J’ai planté, Apollos a arrosé, mais c’est Dieu qui a fait grandir. Ainsi, ce n’est pas celui qui plante ni celui qui arrose qui compte, mais Dieu, qui donne la croissance. »

Ce revêtement de puissance permet à Dieu d’exploiter les qualités humaines et spirituelles déposées dans la vie du disciple. Ne cherchons pas à faire valoir ces richesses par nous-mêmes, mais remettons nos vies au Seigneur qui se propose de valoriser et multiplier nos trésors intérieurs en agissant au travers de ce que nous lui offrons.

Actes 9/15 : « Mais le Seigneur lui dit : vas-y, car cet homme est un instrument que j’ai choisi pour faire connaître mon nom aux non-juifs, aux rois et aux israélites. »

Avant la Pentecôte, l’Église naissante était repliée sur elle-même, craintive, inopérante, engourdie.

Après la Pentecôte, le livre des Actes nous montre une assemblée agissante, active, dynamique, performante. Quand on manque de « jus », de tonicité, d’engouement, de consécration et de zèle, on peut tomber dans le piège consistant à considérer un état de léthargie comme étant normal.

Abandonnons-nous entre les mains du Seigneur afin qu’Il nous transforme et nous renouvelle au travers d’un contact, d’un attouchement béni.

2 Tim 1/6-8 : « C’est pourquoi je te le rappelle, ranime la flamme du don de Dieu que tu as reçu lorsque j’ai posé mes mains sur toi. En effet, ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. N’aie donc pas honte du témoignage à rendre à notre Seigneur ni de moi son prisonnier, mais souffre avec moi pour l’Évangile en comptant sur la puissance de Dieu. » 

De plus, un chrétien qui s’est donné à Jésus peut, même dans un moment de déprime, de grande difficulté, être utilisé par le Saint-Esprit pour communiquer une bénédiction à ceux qui l’entourent.

Le Seigneur veut déverser Sa puissance sur la vie de Ses enfants, non pas pour leur confort personnel, mais pour l’accomplissement de Son œuvre.

Actes 4/29-31 : « Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance, déploie ta puissance pour qu’il se produise des guérisons, des signes miraculeux et des prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus ! Quand ils eurent prié, l’endroit où ils étaient rassemblés trembla ; ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. »

Ensemble, en ce jour de Pentecôte, demandons au Seigneur Jésus de répandre à nouveau son Esprit sur nos vies afin de vivre une authentique Pentecôte pour être des disciples accomplis.

Merci de faire connaître evandis.com en partageant cet article.

Evandis Gospel TV

Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

DERNIERS ARTICLES

Découvrir

ABONNEZ-VOUS

Sélectionner une ou plusieurs listes :