Sélectionner une page

Rien de nouveau sous le soleil !

Rien de nouveau sous le soleil !

Notre propos va être de nous entretenir un instant avec ces textes de la Bible qui affirment que la grâce de Dieu existe pour les hommes. Et ce n’est pas un sujet nouveau puisqu’un homme comme Paul s’exprimait, à l’égard d’un de ses disciples appelé Tite, en lui disant que la grâce de Dieu était une source de salut pour tous les hommes et qu’elle avait été manifestée. Elle nous enseignait également à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines. C’est sur ce sujet que j’aimerais attirer votre attention, chers amis.

“En effet, la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été révélée. Elle nous enseigne à renoncer à un mode de vie impie et aux convoitises de ce monde et à vivre dans le temps présent conformément à la sagesse, la justice et la piété en attendant notre bienheureuse espérance, la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Il s’est donné lui-même pour nous afin de nous racheter de toute faute et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié et zélé pour de belles œuvres.” Tite 4:11-14 

La grâce de Dieu a été manifestée pour tous les hommes comme une source de salut. “A été” montre bien qu’il ne s’agit pas de quelque chose d’entièrement nouveau. Cela existe depuis bientôt 2000 ans. Mais surtout, cela nous apprend à regarder les choses de près, ce qui peut faire notre bonheur. Nous sommes habitués à vivre aujourd’hui avec cette sensation que seul ce qui est nouveau peut vraiment encore nous intéresser. Les gens de notre génération sont prêts à bondir, à faire des efforts, pour connaître la dernière nouveauté, le dernier truc, les choses à la mode. Vous connaissez tous, comme moi, la boutade : “c’est nouveau, ça vient de sortir.” Les dernières techniques, les dernières solutions pour mieux maigrir, mieux bronzer. Parfois, pour guérir de graves maladies, et ainsi de suite. Cela trouve toujours un écho favorable, c’est toujours très intéressant, et nous aimons ce qui est nouveau.

Paradoxalement, vous êtes-vous posé la question ? Que des choses qui demeurent, qui sont établies, peuvent vraiment nous intéresser aujourd’hui, la grâce de Dieu en fait partie. Dans le texte que nous avons rappelé, il est clair que l’espoir nous attend. La solution est déjà en place, et lorsque je reprend certains textes et affirmations bibliques, je ressens cette même idée : La solution est à notre portée depuis longtemps. Dans cette invitation : 

“J’ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer.” 

Dieu invite aussi de cette manière : 

“Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui.” 

Jésus recommandait également à ses disciples de s’adresser à leurs concitoyens, à leur génération, en leur disant : 

“Le royaume de Dieu s’est approché de vous.” 

Le royaume de Dieu, c’est-à-dire le message de Dieu aux hommes, la pensée de Dieu, la volonté de Dieu de leur faire du bien. Il s’est approché de vous, et c’est exactement ce que je voudrais partager. Ne cherchez plus la dernière nouveauté, même sur le plan de la foi, alors qu’il y a près de vous un Dieu, son Esprit, sa présence, qui depuis longtemps parle aux générations d’hommes qui se tournent vers Lui et qui s’adressent à Lui, aujourd’hui encore à vous, comme Il s’est adressé aux hommes à l’époque de Jésus-Christ sur cette terre.

C’est là quelque chose qui est extraordinaire, lorsque nous voyons que c’est le même message qui peut rendre à nouveau heureux l’homme de notre époque. Cette grâce de Dieu s’est manifestée mais pour tous les hommes, je l’ai affirmé tout à l’heure, avec la Bible. Là aussi, nous trouvons une contradiction de notre époque. 

Nous sommes peut-être davantage enclins à penser que ce qui est réservé à quelques privilégiés, ce qui est peut-être intéressant pour des initiés, doit être supérieur à tout le reste qui est à la porté de n’importe qui. Non, il n’en est pas ainsi dans la pensée de Dieu et dans ses plans. La grâce de Dieu et le salut, c’est pour tous les hommes, et j’imagine fort bien celui qui, m’écoutant à l’instant, a déjà eu cette réaction à l’égard de la foi, de la croyance en Dieu, c’est bon pour vous. Vous êtes né dans des conditions qui ne sont pas les miennes, votre vie de famille, votre jeunesse, tout cela vous a peut-être prédisposé, mais ce n’est pas pour moi. Si, pour tous les hommes, le Christ est mort, pour tous les hommes, le Christ a donné sa vie. Pour tous les hommes, Dieu veut manifester son salut, son bonheur, et véritablement, rendre heureux.

La grâce de Dieu se manifeste encore d’une autre manière depuis longtemps déjà, il faut le savoir, c’est qu’elle nous enseigne, nous dit ce passage, à renoncer à l’impiété. Celle-ci prend toutes sortes de formes très modernes, actuelles. C’est le rejet de la place de Dieu, la négation de l’idée que Dieu peut intervenir, agir, qu’Il peut compter dans notre vie. C’est la pensée que nous pouvons nous affranchir de tout ce que nous plaçons sous couvert religieux à la place de Dieu. Mais en fait, n’y a-t-il pas des choses qui sont au fond de nous, enfouies, et que nous reconnaissons avoir besoin de nous en séparer ? Nous aimerions bien y renoncer sincèrement. 

N’y a-t-il pas des amis qui m’entendent et qui aimeraient renoncer à la dépendance du tabac, de l’alcool ou de la drogue ? Ou plus couramment peut-être même, à toutes sortes de mauvaises habitudes, de conditions, de façons de vivre, de mœurs, qui font notre honte, ou tout simplement, qui nous dégradent ? N’oubliez pas une chose, rappelez-vous, la grâce de Dieu, quand il est dit qu’elle nous enseigne, c’est qu’elle nous conduit, elle nous aide et elle nous donne la vérité et le chemin qui nous permettent de renoncer à ces choses qui nous dégradent et qui ne nous font que du mal.

O combien il est intéressant et secourable de croire à un Dieu qui ne veut pas nous faire renoncer à ce qui va faire de nous un être refoulé, un être misérable, mais un être épanoui, un être harmonieux ! La voie de Dieu, c’est, comme le dit ce passage, de vivre, mais vivre dans le siècle présent, vivre avec un grand “V”, ne pas subsister, ne pas patienter tant bien que mal, attendant des échéances qui pourraient améliorer notre ordinaire. Non, c’est vivre une vie qui en vaut la peine, qui peut nous donner aujourd’hui encore, toute la joie, tout le bonheur que nous attendons. 

La vie de Dieu, c’est aussi concrètement, une vie qui peut guérir nos corps, guérir nos âmes; elle nous donne de la saveur; elle transforme le cours des choses. Cette vie-là, beaucoup de gens l’ont connue et c’est dans la grâce de Dieu en Jésus-Christ qu’ils l’ont reçue. Mais c’est aussi à votre portée aujourd’hui. Cette vie-là est certainement quelque chose qui débouche sur une grande espérance. Comme nous le voyons, la plus grande espérance extraordinaire qui existait : la venue de Jésus-Christ dans votre vie, maintenant. Cette venue de Jésus-Christ qui vous assure aussi que votre vie n’est pas pour quelques années, pour quelques dizaines d’années au mieux, une existence améliorée, mais une vie qui va vers l’éternité, dans le bonheur, la joie, et l’heureuse rencontre au quotidien avec un ami. 

L’heureuse rencontre avec un ami qui se manifeste chaque jour d’une manière différente, avec étonnement d’ailleurs et avec ce bonheur de découvrir l’infinie grâce de Dieu pour nous donner un cœur complètement nouveau. C’est ce que j’aimerais particulièrement rappeler lorsque nous voyons qu’elle a été manifestée depuis si longtemps, et que depuis si longtemps, il nous appartient de répondre facilement et aujourd’hui. 

Pasteur Michel Forey

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Campagne de dons 2019

Votre don fera la différence !

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
vulputate, sit vel, libero suscipit id Praesent eleifend at libero. Lorem quis