Résistez au découragement ! (1)

Résistez au découragement ! (1)

Le découragement est comme un ennemi sournois qui nous guette en silence… Toujours prêt à nous assaillir lorsque nous sommes faibles…

« Mon Dieu, je suis découragé. C’est pourquoi je pense à Toi là où je suis… » Ps 42:7

Lorsque Dieu ne semble pas répondre à nos prières, quand les circonstances paraissent échapper à tout contrôle, y compris le sien, se décourager et vouloir jeter l’éponge est naturel.

Résister par ses propres moyens ne sert à rien, le découragement est un mal profond qui nous abat et épuise nos forces physiques, morales et spirituelles.

Le psalmiste affirme que lorsqu’il est découragé, la première chose qu’il fait est de se tourner vers Dieu afin de restaurer son âme.

David connut un sombre moment le jour où il revint avec ses soldats à Tsiqlag et découvrit la ville ravagée et leurs familles enlevées.

La Bible nous dit qu’après un long moment de désespoir David retrouva son courage en se confiant à Dieu (1 Samuel 30:4-7).

Remarquez ses mots : « Je pense à toi là où je suis… » Vous enfuir ne servira à rien, car Dieu est là, près de vous et ne demande qu’à vous aider.

« Souvenez-vous du Seigneur, qui est grand et redoutable, et combattez pour vos frères, vos fils et vos filles, vos femmes et vos maisons ! » Néhémie 4:14

Néhémie savait qu’il accomplissait la volonté de Dieu. Malgré tout, les ennemis d’Israël s’étaient organisés pour attaquer par surprise les compagnons de Néhémie et le peuple occupés à reconstruire les murailles de Jérusalem. Apprenant cela, Néhémie aurait pu se sentir très découragé.

Pourtant, il galvanisa l’enthousiasme et le courage de son entourage en affirmant deux choses :

  1. Le Seigneur est grand, infiniment plus grand que tous les adversaires du peuple d’Israël. C’est un Dieu redoutable et tout-puissant sur lequel les circonstances n’ont aucune prise.
  2. Il faut se battre pour protéger nos familles. Dieu nous donnera la victoire, mais pas si nous ne faisons rien et si nous laissons la peur et le découragement nous envahir.

La prière n’a jamais été une excuse pour éviter notre responsabilité. Si nous prétendons connaître Dieu et ses promesses, et si nous affirmons qu’Il sera notre secours dans la tempête, agissons en conséquence et assurons-nous que nos paroles prouvent notre confiance en Lui.

On raconte que Martin Luther traversa une période d’intense découragement qu’il n’arrivait pas à surmonter. Un jour sa femme vient le rejoindre, tout habillée de noir.
Luther lui demanda : « Tu sembles en deuil. Est-ce que quelqu’un est mort ?  ”Elle répondit : « Oui, Dieu ! » Luther répliqua : « Que racontes-tu ? Dieu n ’est pas mort ! » Alors elle s’écria : « Alors, vis et agis en conséquence ! »

N’essayez pas d’ignorer de votre découragement.

Acceptez que ce soit une émotion difficile à contrôler. Pleurez si nécessaire comme David à Tsiklag. Puis tournez-vous vers le Seigneur. Regardez vers Lui, pour ne pas focaliser votre regard sur vos problèmes. Souvenez-vous de toutes les fois où Il vous a soutenu.

Et même si la fosse dans laquelle vous êtes tombé est glissante et profonde, faite comme Benaiah affrontez votre lion, plein de courage et de détermination 2 Samuel 23:20 !


Merci de partager ce message avec vos amis chrétiens !
Retrouver les messages Evandis chaque semaine sur notre site : le message de la semaine

Evandis Gospel TV

Découvrir

Mon coach spirituel : Changer pour toujours !

Mais aussi :


Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

ABONNEZ-VOUS

Sélectionner une ou plusieurs listes :